Parce que l’organisation d’un road trip en Floride diffère pas mal d’un voyage dans l’ouest américain, on s’est dit qu’un post avec nos conseils pratiques tirés de notre expérience pourrait vous être utile pour préparer votre voyage dans le Sunshine State. Alors comment organiser son voyage en Floride ? Suivez le guide !

A savoir avant de partir en Floride : en bref

  • Monnaie : le dollar américain (USD). Le taux de change actuel est de 1$ = 0,87€.
  • Langue : la langue officielle est l’anglais mais l’espagnol est aussi utilisé, en particulier à Miami.
  • Décalage horaire : – 7h par rapport à la France dans le Panhandle (l’ouest de la Floride) et – 6h dans le reste de l’Etat.
  • Visa : les voyageurs français n’ont pas besoin de visa de tourisme (voyage limité à 90 jours). Un passeport électronique ou biométrique et une autorisation de voyage (ESTA) sont obligatoires pour entrer sur le sol américain. Pour vous aider dans votre demande d’ESTA, pensez à consulter notre article dédié.

― Quand partir en Floride ?

Il n’y a pas de saison idéale pour partir en Floride mais il y en une qui est à éviter : l’été. Il y fait très chaud et très humide, les moustiques sont de sortie et il y a souvent des orages. La bonne nouvelle c’est que cette période de l’année est considérée comme la basse saison, du coup les prix baissent. L’hiver est la période parfaite pour partir en Floride car il fait beau et doux, mais les tarifs des hébergements grimpent en flèche haute saison oblige (vacances de Noël et Spring Break notamment). Evitez si possible les mois d’août à octobre car c’est la saison des ouragans.

― Se rendre en Floride

Avec New York et Los Angeles/San Francisco, la Floride est la destination américaine la mieux desservie depuis l’Europe. On trouve des vols directs pour Miami au départ de Paris à partir de 400€ l’aller retour avec les compagnies aériennes traditionnelles. Des compagnies low-cost comme Norwegian Airlines proposent régulièrement des promotions à des prix défiant toute concurrence (300€ l’aller-retour) mais à ce tarif vous atterrirez à Fort Lauderdale (45 minutes au nord de Miami) et il faudra rajouter le bagage en soute. Comptez environ 9h30 de temps de vol.

Au moment de partir en Floride, nous habitions en Colombie-Britannique (Canada). On a pris un vol Vancouver – Miami avec escale à Phoenix à l’aller comme au retour. Nous avons voyagé avec American Airlines : les prestations sont moyennes et tout est en supplément. On peut la comparer aux compagnies à bas coûts type Ryanair et Easyjet. A noter qu’il n’y a pas de vols directs pour Miami depuis Vancouver.

― Durée et itinéraire d’un road trip en Floride

Tout dépendra de vos centres d’intérêt : êtes-vous plutôt villes ou plutôt nature ? Aimez-vous les activités d’extérieur comme le kayak ou le snorkeling ? Est-ce que vous souhaitez visiter les parcs d’attraction d’Orlando ou au contraire les zapper ? Voyagez-vous en couple ou en famille ? Disposez-vous d’un budget serré ou conséquent ? Tous ces éléments sont à prendre en compte pour déterminer la durée de votre voyage en Floride. Les circuits classiques vont de 10 jours à deux semaines en effectuant la boucle classique Miami Key WestEverglades Naples Sarasota Sanibel Orlando Cap Canaveral. Ce voyage se concentre donc sur la partie sud/centre de la Floride uniquement.

De notre côté, nous voulions voir les incontournables car c’était notre première fois en Floride, mais aussi découvrir des parcs naturels moins connus qui nous permettraient de pratiquer toutes sortes d’activités outdoor et d’observer la faune dans son milieu naturel.

Notre itinéraire sur 3 semaines :

  • 4 jours à Miami
  • 3 jours dans les Keys
  • 1 jour dans les Everglades et Big Cypress
  • 2 jours à Naples et Fort Myers et ses environs
  • 2 jours à Saint Petersburg et Tampa
  • 2 jours à Ocala et ses environs (springs)
  • 1 jour à Gainesville
  • 1 jour à Saint-Augustine
  • 3 jours à Orlando
  • 2 jours à Cap Canaveral

Vous pouvez consulter l’itinéraire détaillé de nos 3 semaines en Floride pour plus d’informations.

― Le logement en Floride

Lors de ce road trip en Floride, nous aurions bien aimé campé pour deux raisons : c’est un type d’hébergement que l’on adore car on est au cœur de la nature, et c’est aussi le moyen le plus économique pour se loger. Malheureusement en été, il est impossible de camper sous tente à cause des températures élevées la nuit. Nous avons donc dû nous rabattre sur les hôtels et motels (sauf à Miami où nous étions hébergés chez un ami).

Hôtels et motels

On trouve un large éventail d’hébergements en dur en Floride, allant des B&Bs de charme (souvent dans des endroits chics) aux hôtels de chaîne. Même dans les coins reculés hors des grandes villes et des sites touristiques, vous trouverez toujours un motel sur la route. Nous vous conseillons de réserver vos nuitées sur Booking avant votre voyage, cela vous évitera le stress de devoir trouver un motel au dernier moment, une fois sur place.

Niveau prix, les motels familiaux sont souvent moins chers que les hôtels de chaîne mais l’hygiène est parfois plus que douteuse !  Il nous est arrivé de tomber sur des cafards une fois la porte de la chambre franchie (une fois c’était à Motel 6). Evidemment, nous n’allions pas plus loin et demandions un remboursement immédiat. Mais cela nous obligeait à trouver un autre hôtel dans l’urgence… Pour être certain de ne pas finir dans un motel glauque, il vaut mieux se fier aux avis de Trip Advisor. De ce que nous avons pu constater durant notre voyage en Floride, plus les prix sont bas et plus la propreté et le niveau de sécurité sont faibles. Comptez au minimum 80$ la nuit pour un motel/hôtel correct avec petit-déjeuner.

Airbnb

Airbnb peut être une bonne option si vous avez prévu de rester plusieurs jours dans une même ville, par exemple à Miami, Key West ou Orlando. Nous n’avons pas utilisé ce site car à Miami Beach nous étions logés chez un ami et dans les autres villes, aller à l’hôtel nous revenait moins cher.

Camper en Floride

De novembre à avril, le camping est la solution d’hébergement la moins chère car les températures sont plus basses qu’en été et le taux d’humidité assez faible. Il y existe deux types de campings : les campings publics gérés par les State Parks ou les parcs nationaux et les campings privés.

  • les campings publics : ils sont situés dans les parcs de Floride, souvent dans des endroits incroyables (plages, forêts…). Réservation fortement conseillée pour la haute saison sur le site Reserve America. Comptez de 16$ à 42$ l’emplacement, plus 6,70$ de frais de réservation (non-remboursable). En cas d’annulation, vous devrez payer 17,75$ de frais supplémentaires. Pour une modification de réservation, ce sera 10$. Vous pouvez consulter le guide des campings des parcs de Floride pour visualiser la carte des emplacements région par région (regardez les icônes vertes Overnight Accomodations Park).
  • les campings privés : la grande majorité d’entre eux est destiné aux camping-cars (RV en anglais) mais il y a toujours quelques emplacements aménagés pour les tentes. Le site Camp Florida répertorie tous les campings privés de Floride. Pour trouver des campings accueillant des campeurs, cochez l’onglet Tent Sites dans la rubrique Search. Les prix sont généralement plus élevés que dans les campings publics en raison des nombreuses infrastructures disponibles sur place (piscine, épicerie, golf, laverie…). Les campings privés sont situés dans des endroits moins sauvages que les campings publics, souvent en bordure de route.
  • Le camping sauvage est autorisé en Floride mais à certains endroits uniquement, sous peine d’amende. Freecampsites permet de trouver des endroits où l’on peut planter sa tente gratuitement (regardez les petites tentes vertes).

― La location de voiture

Nous sommes passés par Alamo pour louer notre véhicule, comme nous l’avions fait en Californie. Pendant nos 4 jours à Miami, on s’est déplacés en transports en commun et en Uber, avant de récupérer la voiture de location à l’aéroport pour la suite du road trip. A la différence de notre voyage dans l’ouest américain, nous n’avons pas loué un SUV mais une belle compacte (Chevrolet Cruz). Ce modèle est bien suffisant pour deux personnes. Pour 17 jours de location, nous avons payé 533€ avec toutes les assurances comprises (CDW et TP sans franchise / responsabilité matérielle jusqu’à 1 million de dollars).

Attention : à la différence de la Californie, ajouter un conducteur additionnel n’est pas gratuit. Comptez environ 10€ de plus par jour.

Sunpass

Pendant la préparation de notre voyage en Floride, on a vu le terme Sunpass partout. Il s’agit d’un badge de télépéage proposé par les loueurs de voiture pour une dizaine de dollars par jour. Les autoroutes sont gratuites partout en Floride, sauf sur certains tronçons aux alentours de Miami, de Tampa et d’Orlando. Vous trouverez la liste des tronçons pour lesquels le badge est obligatoire sur le site officiel de Sunpass. Le Sunpass est le seul moyen de payer les frais de péage puisque le paiement par carte ou en liquide n’est pas accepté. Si vous empruntez un tronçon d’autoroute payante sans avoir souscrit au Sunpass, le loueur répercutera les frais de péage sur le montant de la location.

Nous avons choisi de ne pas souscrire à l’option Sunpass car elle revenait très chère pour 17 jours de location. En plus, même avec le badge on ne va pas forcément plus vite car les autoroutes sont noires de monde aux heures de pointe, y compris la file réservée aux porteurs du Sunpass. Nous avons du ruser et faire attention à ne pas nous retrouver sur les portions payantes. Au final, tout s’est bien passé et nous n’avons pas eu de mauvaise surprise avec Alamo.

― Les repas en Floride

Quand on était à Miami, on a été au restaurant à plusieurs reprises. Vous pouvez d’ailleurs retrouver nos bonnes adresses à la fin de notre city guide sur Miami. Au cours du road trip en revanche nous n’avons pris que très peu de repas à l’extérieur. Le plus souvent on pique-niquait le midi et le soir on se faisait chauffer un plat dans la chambre d’hôtel (bien vérifier qu’il y ait un micro-ondes dans la chambre avant de réserver).

L’accessoire qui nous a été indispensable tout au long de ce voyage, c’est une glacière. Nous en avons achetée une en partant pour les Keys, dans un Walmart de la périphérie de Miami. La glacière n’était pas électrique, du coup on utilisait des pains de glace pour maintenir les aliments au frais. Dans tous les hôtels que nous avons faits, il y avait un espace freezer dans le frigo, ce qui nous permettait d’avoir des pains de glace bien frais chaque matin. Vous trouverez aussi des gros sachets de glaçons dans tous les supermarchés et stations-service, ainsi que des distributeurs à glaçons dans le lobby des hôtels.

― Les loisirs en Floride

La Floride est la destination de loisirs par excellence aux Etats-Unis, avec notamment les parcs à thèmes d’Orlando. Mais la Floride c’est aussi d’innombrables musées d’art et de culture, et des lieux historiques par dizaines. Sans oublier tout ce qui est activités nature comme la plongée, le snorkeling, le kayak et autres sports aquatiques.

La partie loisirs a été notre plus gros poste de dépenses avec le logement. Nous avons visité plusieurs musées (comptez environ 15-20$ l’entrée), plus de 10 State Parks (6$ l’entrée par véhicule), 5 parcs et monuments nationaux (gratuits pour la plupart). A cela il faut ajouter les entrées dans les parcs Universal et le Kennedy Space Center, ainsi que le shopping. Vous l’aurez compris, la Floride n’est pas une destination budget-friendly, mais on peut considérablement réduire la note si l’on dort en camping l’hiver.

― Le budget d’un road trip en Floride

Pour ce voyage de 21 jours en Floride nous avons dépensé 2060€ par personne :

  • billets d’avion Vancouver – Miami : 636€
  • location du véhicule : 533€
  • essence : 318€
  • logements pour 20 nuits (dont 4 nuits chez un ami à Miami Beach) : 1026€
  • nourriture : 410€
  • loisirs : 1044€
  • divers : 154€

Pour toute question ou remarque sur la préparation de votre voyage en Floride, n’hésitez pas à nous laisser un commentaire.

%d blogueurs aiment cette page :