A l’extrême sud de la Floride, les Keys forment un chapelet d’îlots enjambés par des ponts et une route longue de 110 miles. L’ensemble est entouré de plages paradisiaques et ourlé des eaux cristallines du golfe du Mexique et du détroit de Floride. Le principal intérêt des Keys est la richesse de ses fonds marins mais la ville de Key West vaut elle aussi le détour. Les Keys sont une destination populaire auprès des Floridiens qui y viennent se baigner, pêcher, admirer la faune et la flore ou tout simplement se détendre. Pour découvrir la beauté des Keys et s’imprégner de son atmosphère caribéenne, nous avons fait le choix d’y passer 3 jours complets.

___________________

Que faire et que voir dans les Keys ?

A Key Largo, faire du snorkeling au large du récif de Floride

Bordés par des eaux chaudes et turquoises, les Keys abritent la troisième plus grande barrière de corail du monde, et l’unique récif corallien des Etats-Unis continentaux. Une infime partie de cet écosystème fragile et désigné Sanctuaire Marin National peut être explorée par les visiteurs. Sur les quatre zones accessibles, trois sont situées tout au sud des Keys, dans des refuges nationaux.

La partie la plus facile d’accès et la plus populaire se trouve dans le John Pennekamp Coral Reef State Park, premier parc marin créé aux Etats-Unis en 1963. Il doit son nom à John D. Pennekamp, journaliste au Miami Herald, qui a contribué à faire des Everglades un parc national et a mené un combat acharné pour que les fonds marins des Keys soient protégés. Le parc John Pennekamp Coral Reef est le plus visité de Floride et reçoit un million de visiteurs annuels.

Les fonds marins étant situés au large du parc, s’y rendre en bateau avec une société privée est la seule possibilité. En effet, le John Pennekamp est un State Park mais les rangers n’organisent plus de sorties en mer. Seuls les concessionnaires y sont autorisés. On dénombre 3 options possibles pour admirer la faune marine : la plongée, le bateau à fond de verre ou le snorkeking. Pour ceux qui ne désirent pas voir les fonds marins mais souhaitent toutefois découvrir le parc, il est possible de faire du paddle, du kayak et du canoé. La pêche est également autorisée à certains endroits.

Nous avons opté pour le tour en snorkeling d’une durée de 2h30 non sans avoir au préalable réservé la veille. Le récif de Floride est situé entre 3 et 8 miles des côtes et la traversée en bateau dure environ une demie-heure. La traversée en bateau n’est pas de tout repos et nous avons été victime du mal de mer (vitesse élevée + soleil qui tape fort… ). Le tour que avons choisi comprend 3 sorties snorkeling. Aucun membre d’équipage ne vous accompagne dans l’eau mais les consignes de sécurité et des instructions pour le snorkeling sont délivrées à bord. Il faut toutefois être bon nageur pour participer à cette excursion car les eaux sont agitées s’il y a du vent et on peut vite dériver. Les eaux sont assez profondes et s’il ne fait pas grand soleil, la visibilité est mauvaise.

Le bateau nous a laissés un peu loin des coraux à chacune des 3 sorties, du coup on s’est rapidement fatigués à atteindre les points d’intérêt. Nous avons tout de même vu une tortue mais pas la fameuse statue du Christ des Abysses immergée par plus de 7 mètres de profondeur.

Le parc affiche vite complet et ferme ses portes dès que la limite de visiteurs maximale est atteinte. Le tarif normal est de 29,95$ mais nous avons pu bénéficier d’un coupon de réduction de 5$ (valable pour le tour débutant à 9h). A cela, il faut ajouter le prix de l’entrée du parc : 8$ par véhicule + 0,50$ par passager (taxe du comté de Monroe). En plus de ces éléments, sachez que le matériel (masque, tuba, palmes et éventuellement combinaison de plongée) n’est pas compris dans le tarif. Ajoutez donc minimum 10$ à la note finale. Le gilet de sauvetage est en revanche fourni et il faut le mettre obligatoirement dès que l’on va dans l’eau. Nous vous recommandons d’amener vos propres masques et tubas et de louer les palmes sur place (2$).

Pour un prix moins élevé et tout inclus, vous pouvez faire le même type d’excursion au départ de Key West en réservant le tour Croisière à Key West et plongée avec tuba dans le récif corallien. Une autre option consiste à réserver un tour pour observer les dauphins et faire du snorkeling. Si vous avez des enfants, nous vous recommandons le catamaran à fond de verre à la place du snorkeling. Cliquez ici pour plus d’infos.

Profiter des plages de sable fin dans les State Parks des Keys

En préparant notre roadtrip en Floride, on a souvent lu que les plages des Keys n’étaient pas les plus belles de l’Etat. Les plages de la côte ouest seraient les plus jolies. Et bien après en avoir testé plusieurs dans les Keys, on n’est pas d’accord! Au contraire, le cadre a toujours été idyllique, avec des plages de sable fin bordées de palmiers et l’eau très chaude de l’océan. Sur certaines plages, on s’est même retrouvés seuls au monde ou presque, surtout en fin de journée. On a alors eu la chance de pouvoir assister à de splendides couchers de soleil.

L’unique inconvénient est que s’il y a bien quelques plages publiques gratuites dans les Keys, la plupart sont payantes (ou privées). Beaucoup sont intégrées à des State Parks. Les plages publiques sont le plus souvent petites et couvertes d’algues.

A Islamorada, nous avons testé Sombrero Beach (gratuite) et Founders Park dont l’accès est payant mais qui était compris dans le prix notre hébergement (voir section Hébergement).

L’île de Bahia Honda Key, à 45 minutes au nord de Key West, est une étape à ne pas manquer. Elle abrite un State Park du même nom dont les plages comptent parmi les plus belles des Etats-Unis. On peut y pratiquer toutes sortes d’activités aquatiques et se délasser sur l’une de ses 3 plages aux eaux peu profondes.

Si vous vous baignez aux heures les plus chaudes de la journée, pensez à mettre un tee-shirt, de préférence anti-UV. Cela vous protégera du soleil qui cogne très fort dans cette partie de la Floride. Ce conseil s’applique tout particulièrement aux enfants et aux personnes à la peau claire. Le tarif pour entrer dans le parc est le même qu’au John Pennekamp State Park : 8$ par véhicule + 0,50$ par passager.

Visiter Key West, la capitale de la Conch Republic

Key West est située à l’extrémité sud-ouest des Keys et abrite la dernière ville de l’archipel. Celle qui est considérée comme la capitale des Keys mérite que l’on y consacre au moins une journée entière, voire deux si vous désirez faire des activités aquatiques. Nous y sommes restés un jour et avons découvert une ville vraiment à part du reste de la Floride, à l’atmosphère relax. Pas de doute, Key West est notre coup de coeur de ce séjour dans les Keys !

> Lire l’article consacré à notre visite de Key West <

A savoir avant de se rendre dans les Keys

Climat des Keys

Le sud de la Floride et les Keys jouissent d’un climat tropical. La meilleure saison pour s’y rendre court de décembre à mars. Le temps est agréable d’avril à juin, tandis que de juillet à novembre les températures et le taux d’humidité sont très élevés. C’est aussi à cette période que débute la saison des ouragans.

Transports dans les Keys

Keys key west taxi

Il n’y a pas de transports en commun dans les Keys, mis à part à Key West. Une voiture est donc indispensable pour se déplacer entre les différentes keys.

Il n’y a pas d’autoroute dans les Keys. L’unique route, l’Overseas Highway, porte un nom trompeur car c’est en fait une deux fois 2 voies qui relie Key Largo à Key West. La conduite est plutôt fastidieuse car il faut souvent ralentir. Le paysage peut également sembler monotone. Comptez 4 heures de route pour relier Miami à Key West, voire 6 heures si vous ne possédez pas de Sun Pass.

Le Sun Pass est un transpondeur permettant d’emprunter les autoroutes et voies rapides payantes. La dernière autoroute avant les Keys relie Miami à Florida City. Sans le Sun Pass, vous ne pourrez pas emprunter l’autoroute Robert Reagan Turnpike. Le trajet se fera sur l’US 1, route ponctuée de nombreux feux rouges.

Coût de la vie dans les Keys

La vie est chère dans l’archipel. La Floride est un Etat déjà onéreux pour les vacanciers, mais les Keys le sont encore plus : hébergement, activités, visites… Les prix ne baissent pas pour autant l’été, la saison basse. C’est en effet la période à laquelle les visiteurs européens débarquent.

Hébergement dans les Keys

Sans surprise, l’hébergement sera sans doute votre plus gros poste de dépense. Il est difficile de trouver des hôtels à moins de 100$ la nuit sur l’archipel. A Key West les tarifs tournent autour de 200$ la nuitée. Pour alléger la facture, nous avons dormi au Key Lantern d’Islamorada durant toute la durée de notre séjour dans les Keys. C’est probablement le motel le moins cher de tout l’archipel (60$ la chambre en semaine l’été). Nous étions donc à 1h30 de Key West et pour profiter au maximum de la ville nous sommes partis tôt le matin et sommes rentrés en toute fin de journée. En contrepartie, nous n’étions qu’à une demie-heure de Key Largo, ce qui fait que nous étions à l’ouverture du John Pennekamp State Park. L’autre avantage de ce motel est que ses résidents bénéficient de l’accès gratuit au Founders Park (8$ par personne autrement).

Si vous souhaitez plus de confort et que vous disposez d’un budget plus conséquent, nous vous avons concocté une sélection des meilleurs établissements de l’archipel.


%d blogueurs aiment cette page :