Visiter les plus belles oeuvres de l’architecte Antoni Gaudí à Barcelone

Impossile de ne pas évoquer Antoni Gaudí quand on pense à Barcelone. Le génie catalan a marqué son empreinte sur la ville de manière durable puisque ses réalisations figurent parmi les monuments les plus visités de Barcelone, et même de Catalogne ! Certains de ses chefs d’oeuvres sont même inscrits au patrimoine mondial de l’humanité.

Seul le tiers des oeuvres de Gaudí est ouvert au public pour le moment. La première réalisation de Gaudí, la Casa Vicens, vient d’ouvrir ses portes pour la première fois aux visiteurs le 16 novembre 2017. Nous vous en parlerons plus tard mais en attendant nous vous livrons nos conseils pour profiter au mieux des oeuvres de Gaudí lors de votre séjour à Barcelone.

Antoni Gaudí, l’architecte moderniste indissociable de Barcelone

Barcelone est une ville que nous connaissons bien pour y avoir vécu et pour y retourner régulièrement depuis. Nous ne sommes des fins connaisseurs de l’architecture en général (bien que l’on ait adoré le quartier Art Déco de Miami), mais on est à chaque fois sous le charme des réalisations d’Antoni Gaudí, l’architecte le plus célèbre de Barcelone. De la fin du XIXème siècle à son décès accidentel en 1926 alors qu’il se rendait sur le chantier de la Sagrada Família, Gaudí a été l’un des chefs de file du modernisme à Barcelone (équivalent de l’Art nouveau en France). Il est né en 1852 à Reus dans une modeste famille et obtient son diplôme d’architecture en 1870. Le directeur de l’école d’architecture de Barcelone aurait déclaré lors de sa remise de diplôme : « Je ne sais pas encore si nous avons donné ce diplôme à un fou ou à un génie, l’avenir nous le dira »…

Après avoir ouvert son cabinet, il rencontre un riche industriel amateur d’art, Eusebi Güell, qui lui commande plusieurs réalisations délirantes à la hauteur de sa créativité. D’autres industriels feront eux aussi appel au génie de Gaudí. Tous ces chefs d’œuvre ont des caractéristiques communes propres au style de Gaudí : le mélange de matériaux anciens et nouveaux (brique, mosaïque, pierre, verre…), la représentation de la nature à travers les animaux, les plantes, la mer et enfin, les allégories de la religion catholique, dont Gaudí était un fervent pratiquant.

Quelles oeuvres de Gaudí voir absolument à Barcelone ?

La Sagrada Família (1882- )

La Sagrada Família ou Temple Expiatoire de la Sainte Famille est la réalisation la plus célèbre de Gaudí, qui lui consacra une grande partie de son existence jusqu’à sa mort. C’est aussi l’un des emblêmes de Barcelone et l’un de ses édifices les plus distinctifs puisqu’on peut voir les tours de la Sagrada Família depuis le Parc Güell, la colline de Montjuïc ou bien encore du Tibidabo. Oeuvre inachevée et dont la fin de la construction est prévue pour 2026, la Sagrada Família est une allégorie de la religion catholique symbolisant le lien entre la Terre et le Ciel. De son vivant, Gaudí n’a vu que la Façade de la Nativité, l’abside et la crypte achevées. L’architecte repose d’ailleurs dans la crypte qui se visite librement (se rendre sur la gauche de l’entrée principale, vous pourrez y rentrer même si vous ne visitez pas la Sagrada Família).

Adresse : Sagrada Família, Carrer de Mallorca, 401, 08013 Barcelona. Métro : Sagrada Família.

Le Palau Güell (1886-1891)

Situé à deux pas de la Rambla, le Palau Güell est un immeuble d’habitation qu’occupait la famille Güell et que Gaudí a réaménagé à la demande d’Eusebi Güell, le patriarche. Ne vous fiez pas à sa façade quelque peu lugubre car l’intérieur est richement décoré et très original. Toute la maison se visite, du sous-sol en passant par la terrasse aux 20 cheminées recouvertes de céramique. Le Palau Güell est une des réalisations de Gaudí que nous avons le plus appréciées pour plusieurs raisons : en plus d’être une oeuvre avant-gardiste et singulière, le Palau Güell est moins visitée que la Casa Milà ou la Sagrada Família, ce qui rend sa découverte plus agréable. De plus, nous avons trouvé que le prix du billet d’entrée (12€ avec audioguide inclus) est raisonnable comparé au tarif d’entrée des autres oeuvres de Gaudí.

Adresse : Palau Güell, Carrer Nou de la Rambla, 3-5, 08001 Barcelona. Métro : Liceu.

La Casa Batlló (1904-1906)

Tout comme le Palau Güell, la Casa Batlló était un hôtel particulier, destiné à loger la famille de Josep Batlló i Casanovas, un industriel du textile. Gaudí a réaménagé la façade et réagencé les pièces d’intérieur sur le thème de la mer. La magnifique façade ondulante et les mosaïques bleutées qui habillent les fenêtres rappellent les vagues de l’océan. Ces nuances de bleu se retrouvent dans la cour intérieure. Dès que nous avons franchi les portes de la Casa Batlló, nous avons eu l’impression d’être dans un film de Tim Burton voire de Jules Verne tant la créativité et l’ingéniosité de Gaudí dépasse les prouesses architecturales. Notre émerveillement n’a fait que monter crescendo à mesure que l’on grimpait dans les étages, pour parvenir à la splendide terrasse et la toiture tout en courbes colorées qui évoque les écailles d’un dragon ou d’une sirène. La Casa Batlló est selon nous LA maison qu’il faut visiter à Barcelone, après la Sagrada Família.

Adresse : Casa Batlló, Passeig de Gràcia, 43, 08007 Barcelona. Métro : Passeig de Gràcia.

La Casa Milà ou Pedrera (1906-1910)

Sous les noms de Casa Milà et Pedrera, on retrouve en fait une seule et même bâtisse située presque en face de la Casa Batlló, sur le Passeig de Gracià. La réalisation de cet hôtel particulier commanditée par l’avocat et homme politique Pere Milà i Camps fut décriée à l’époque par les habitants qui le comparaient à une carrière (pedrera en catalan). De manière ironique, la Casa Milà est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1984 et figure parmi les 10 bâtiments les plus visités de Barcelone. L’aménagement et la décoration des pièces de la Casa Milà a été reconstitué et permet d’apprécier le luxe dans lequel vivait la riche famille des Milà au début du XXème siècle. L’autre partie très intéressante de la Casa Milà est son toit aux dimensions impressionnantes offrant une très belle vue sur le Passeig de Gracià.

Adresse : Casa Milà, Provença, 261-265, 08008 Barcelona. Métro : Diagonal.

Le Parc Güell (1900-1914)

Situé au nord de Barcelone sur la colline d’El Carmel, le Parc Güell devait être à la base une cité-jardin avec 60 maisons et une chapelle. Les plans n’ont pas abouti (il n’y a que 3 maisons) faute de budget suffisant mais le parc Güell n’en demeure pas moins un chef d’oeuvre mêlant architecture moderniste et nature avec harmonie, à l’image du superbe jardin du Chihuly Garden and Glass à Seattle. Gratuit jusqu’en 2013, l’accès à la partie la plus intéressante du parc car réalisée par Gaudí est désormais payant. Vous avez toujours la possiblité de vous promener dans la partie gratuite qui offre un beau point de vue sur Barcelone à 180°, mais vous ne pourrez pas contempler la Salamandre, la Salle aux Cent Colonnes ou la terrasse, les éléments les plus caractéristiques du Parc Güell. Nous vous recommandons d’y aller en fin de journée pour assister au coucher de soleil sur Barcelone depuis la terrasse (la Plaça de la Natura).

Adresse : Parc Güell, Carrer de Larrard, 08024 Barcelona. Métro : Lesseps (15 minutes de marche).

Les autres oeuvres de Gaudí à Barcelone

Gaudí a supervisé la réalisation de bien d’autres édifices à Barcelone mais la plupart ne se visitent pas, malheureusement. On peut néanmoins admirer les bâtiments de l’extérieur dont voici la liste :

  • Le Pavillon Güell (Finca Güell) construit entre 1884 et 1887 : la maison de campagne de la famille Güell située dans le quartier de Pedralbes.

  • Le Collège Sainte-Thérèse (1887-1889) : un collège et lycée catholique situé dans le quartier de Sarrià.

  • La Casa Calvet (1898-1900) : un immeuble d’habitation construit pour la veuve de Pere Màrtir Calvet, un industriel du textile au 48 Carrer de Casp, à quelques blocs de la Casa Batlló.

  • La Casa Figueras (Torre Bellesguard) : une maison construite entre 1900 et 1909 pour la famille Figueras dans le quartier de Sarrià. Une partie de l’intérieur et les jardins peuvent se visiter.

  • La Casa Vicens (1883-1888) : construite pour le courtier en bourse Manuel Vicens Montaner, la Casa Vicens est la première oeuvre réalisée par Gaudí. Située dans le quartier de Gracià, elle a ouvert ses portes aux visiteurs le 16 novembre 2017.
  • La Crypte de la Colonia Güell (1908-1914) : une crypte construite sur demande d’Eusebi Güell à Santa Coloma de Cervelló, à une heure à l’ouest de Barcelone.

Visiter les oeuvres de Gaudí : en pratique

Malgré bien des atouts, Barcelone n’aurait probablement pas la fréquentation touristique qu’elle connait sans les réalisations de Gaudí. Ses chefs d’oeuvre attirent les visiteurs du monde entier faisant de Barcelone l’une des villes les plus fréquentées d’Europe. Du coup, les édifices de Gaudí les plus célèbres (Parc Güell, Casa Milà et surtout la Sagrada Família) sont noirs de monde et il n’est pas rare de devoir patienter plusieurs heures pour rentrer dans les demeures ou acheter ses billets en haute saison. Nous vous recommandons d’acheter vos tickets à l’avance et pour profiter de plus de quiétude d’effectuer vos visites le matin, si possible dès l’ouverture.

Concernant l’accès aux oeuvres de Gaudí, comptez en moyenne 20€ pour les bâtiments et 8€ pour le parc Güell. C’est un élément à prendre en compte si votre budget est serré ou que vous voyagez en famille.

3 Commentaires

  1. Que c’est beau ! Une merveille, je suis enchantée !

    1. Merci Alexandra tu es adorable, on ne peut être qu’enchantés devant le génie de Gaudi et ses oeuvres magnifiques 😀

  2. Je suis complètement tombée amoureuse du travail de Gaudi en me rendant pour la première fois à Barcelone. J’ai rarement sentie autant d’émotion devant des bâtiments !

Laisser un commentaire