Venise en octobre : le mois parfait pour arpenter la Sérénissime dans les meilleures conditions : une météo au beau fixe, une douce lumière, des sites touristiques vidés de leurs touristes. Et encore plus à l’automne 2020 avec la Cité des Doges vivant au ralenti entre deux confinements… Avec un invité inattendu qui a rendu notre séjour encore plus mémorable : l’Acqua Alta ou quand la marée montante inonde la Place Saint Marc et les ruelles attenantes. Dans ce nouvel article, nous vous invitons à nous suivre dans une Venise désertée avec nos coups de cœur et incontournables quartier par quartier.

 

________________________________

 

Venise en octobre : nos découvertes et coups de coeur par quartier

 

San Marco, le coeur de Venise

 

San Marco est le quartier le plus touristique de Venise et ce n’est pas pour rien ! C’est en effet dans ce sestiere que l’on retrouve les monuments les plus célèbres de Venise : le palais des Doges, la basilique Saint-Marc, le campanile, le pont des Soupirs… Et bien sûr les fameux pigeons ! Il n’y en avait étonnamment pas tant que ça lors de notre passage, sûrement parce qu’il n’y a plus grand monde pour les nourrir au mois d’octobre. Après on ne va pas vous mentir, c’est autour de la place Saint-Marc que l’on a vu le plus de gens lors de notre séjour à Venise. Mais on était bien loin des images de foule compacte peinant à se frayer un chemin les années précédentes. Et de toute manière, pas d’inquiétudes car en s’éloignant de l’agitation de Saint-Marc dans les petites rues adjacentes, le calme se fait très vite ressentir.

 

La basilique Saint Marc

 

Erigée sur la place du même nom, la basilique Saint-Marc est l’édifice religieux le plus célèbre de Venise. L’accès au monument est gratuit mais en raison des travaux de restauration de la coupole, seul l’accès au musée et à la terrasse est possible. Nous avons préféré faire une croix sur cette visite car les photos sont interdites et les échafaudages gâchent la vue dixit l’un des gardiens avec qui on a échangé… Nous avons seulement pénétré dans le hall d’accueil pour entr’apercevoir les magnifiques mosaïques dorées des plafonds. Pour autant, l’aspect extérieur de la basilique Saint-Marc et son architecture d’inspiration byzantine si atypique pour une ville d’Europe de l’ouest nous ont totalement subjugués. Quand les travaux seront achevés, foncez la visiter !

Visiter la basilique Saint-Marc | Informations pratiques
⌚ Horaires : le musée est ouvert tous les jours de 9h45 à 17h45
📍 Adresse : San Marco, 328, 30124 Venise
💵 Tarif : 5€
💻 Site internet : Basilica San Marco

 

Le Musée Correr

 

Toujours sur la place Saint-Marc, le musée Correr abrite une importante collection d’objets retraçant l’histoire de Venise. On y trouve également des sculptures ainsi que des peintures et de superbes mappemondes, notamment dans les salles de la Bibliothèque Marciana, la plus belle partie du musée à nos yeux. Nous ne nous sommes pas trop attardés dans ce musée car il y a beaucoup de choses à voir et surtout à lire. On en a conclu que cette visite est à réserver aux passionnés d’histoire et à ceux qui aiment prendre leur temps. Il serait dommage de la faire au pas de charge… Ce musée est donc dispensable pour une première fois à Venise, à réserver plutôt pour un deuxième séjour.

Visiter le musée Correr | Informations pratiques
⌚ Horaires : le musée est ouvert tous les jours de 11h à 17h (dernière admission à 16h)
📍 Adresse : San Marco, 52 30124 Venise
💻 Site internet : Museo Correr

 

Le palais des Doges

 

Le palais des Doges, aussi appelé Palais ducal est une visite à ne pas manquer dans le quartier San Marco ! Ce monument emblématique de Venise reconnaissable à son architecture mêlant les styles Renaissance et gothique trône sur la place Saint-Marc depuis près de 7 siècles. Il fut le siège du gouvernement des doges de la fondation de Venise jusqu’en 1797. En ce mois d’octobre 2020, il n’y avait pas foule pour le visiter, rendant la visite d’autant plus agréable.

visiter venise 5 jours

En nous renseignant sur la visite du palais des Doges, on s’est rendu compte que pour 3 euros de plus que le billet d’entrée classique, on pouvait avoir droit à une visite guidée en français donnant accès à des salles fermées au public, dont les « plombs » (prisons). Nous avons donc réservé nos tickets sur place pour une visite prévue deux jours plus tard. Au final, nous étions un petit groupe de 8 personnes à suivre la guide dans les pas de Casanova, le plus célèbre prisonnier du palais des Doges. Après cette belle entrée en matière riche en faits historiques et anecdotes, la visite libre nous a conduit dans les pièces somptueuses du palais des Doges, comme le superbe escalier d’or, la salle du Grand Conseil, la salle du Collège et la salle du Sénat décorées par Tintoret et Véronèse. Vraiment une visite à ne pas manquer à Venise !

visiter venise 5 jours

Visiter le palais des Doges | Informations pratiques
⌚ Horaires : Ouvert tous les jours sauf de 10h à 18h (dernière entrée à 17h)
📍 Adresse : Palais des Doges San Marco,1 30124 Venise
💵  Tarif : 25€ l’entrée simple et 28€ pour Itinéraires secrets.
💻  Site internet : Palazzo Ducale

 

Le campanile

 

Visible de loin (même depuis l’avion), le campanile de la place Saint-Marc est un autre monument incontournable de Venise. Datant de 1514, il a été reconstruit à l’identique après s’être effondré sur lui-même en 1912. Nous avons fait le choix de ne pas le visiter et de lui préférer le campanile de San Giorgio Maggiore pour sa fréquentation moindre et pour sa vue plus spectaculaire sur toute la lagune.

Monter au sommet du campanile de Saint-Marc | Informations pratiques
⌚ Horaires : Ouvert tous les jours de 9h15 à 21h15 (dernière entrée à 20h45)
📍 Adresse : Piazza San Marco, 30124 Venise
💵  Tarif : 10€. Gratuit jusqu’à 6 ans
💻  Site internet : Basilica San Marco

 

Fondaco dei Tedeschi

 

Si vous cherchez un rooftop pour admirer Venise au coucher du soleil, c’est à la Fondaco dei Tedeschi qu’il faut venir ! Ce bâtiment construit en 1228 à l’histoire mouvementée fut tour à tour lieu de négoces pour le commerce des épices, soieries et autres produits nobles entre l’Europe et l’Orient, bureau des douanes sous Napoléon puis bureau de poste sous Mussolini. Aujourd’hui, Fondaco dei Tedeschi est un grand magasin de luxe situé à deux pas du pont du Rialto appartenant à LVMH.

Lors de notre séjour à Venise au mois d’octobre, la météo a été plutôt clémente sauf le jour où l’on avait réservé nos places pour Fondaco, à l’heure du coucher de soleil évidemment ! Qu’à cela ne tienne, la vue était tout de même splendide et ça a été la seule fois où l’on a pu voir la ville d’en-haut, en plus du campanile de San Giorgio Maggiore.

visiter venise 5 jours

Accéder à la terrasse de Fondaco dei Tedeschi | Informations pratiques
⌚ Horaires : Ouvert tous les jours de 10h30 à 18h30
📍 Adresse : Calle del Fontego dei Tedeschi, Pont du Rialto, 30124 Venise
💵  Tarif : Gratuit mais réservation obligatoire
💻  Site internet : Réservez vos billets

 

Le pont du Rialto

 

Emblème de Venise, le pont du Rialto relie les quartiers de San Marco et San Polo depuis plus de 4 siècles. Vous l’emprunterez plus d’une fois si vous restez plusieurs jours à Venise car c’est l’un des seuls ponts à enjamber le Grand Canal. De jour comme de nuit, c’est un spot de choix pour observer le ballet des vaporetto, des motosaffi et des vaporetto qui naviguent sur le Grand Canal. Quelques courageux gondoliers se hasardent aussi à transporter les amoureux et ce n’est pas une mince affaire avec le remous causé par les bateaux… De nos jours le pont du Rialto abrite quelques boutiques de souvenirs, il accueillait autrefois une bourse en plein air.

 

Castello

 

Castello est le sestiere le plus étendu de Venise. Une grand partie est occupée par l’Arsenal où se situaient les chantiers navals. Ce quartier de Venise compte quelques lieux d’intérêt, à la limite avec Saint-Marco et Cannaregio c’est pourquoi on a choisi d’y loger. En octobre dernier il y avait peu de touristes à Venise. Quoi qu’il en soit, si vous cherchez un coin tranquille pour fuir la foule ou tout simplement vous promener, direction Castello et ses squares paisibles !

 

Visite d’un atelier de masques

 

Voilà une expérience qui a rendu notre séjour à Venise inoubliable et que l’on chérit encore un an plus tard quand on admire les authentiques masques vénitiens que l’on a achetés dans un atelier de Castello. Il n’y aurait plus que 3 ateliers qui conçoivent, fabriquent et vendent de véritables masques à Venise. Un soir, en rentrant à notre logement, nous sommes passés par hasard devant Ca’ Del Sol dont la devanture remplie de masques de toutes les formes et de toutes les tailles a attiré notre oeil. Nous avons poussé la porte de cette caverne d’Ali Baba et avons eu la chance d’y surprendre le propriétaire en plein travail. D’une rare gentillesse et parlant français, il a répondu à nos questions et nous a laissés le photographier avant que l’on ne reparte avec deux jolis masques en papier mâché. Quelque soit votre budget, vous trouverez forcément votre bonheur. Notez qu’il est également possible de louer et d’acheter des costumes, parfait si vous venez pour le carnaval !

Ca’ del Sol | Informations pratiques
⌚ Horaires : Ouvert tous les jours de 10h à 22h
📍 Adresse : S. Zaccaria, Fondamenta de l’Osmarin, 4964, 30122 Venise

 

La basilique San Zanipolo

 

La basilique San Giovanni e Paolo ou San Zanipolo fait partie des derniers monuments que nous ayons visité au cours de nos 5 jours à Venise. Notre hébergement se situait à même pas 100 mètres donc on a préféré garder cette visite pour la fin en y allant à l’ouverture. Je dois dire qu’on n’a pas été déçus par ce qui est considéré comme le Panthéon des doges et où reposent 25 d’entre eux. Certaines de ces sépultures sont d’ailleurs adossées à la façade extérieure ! A l’intérieur de la basilique, ne ratez pas, outre les tombeaux des doges, le polyptyque de Bellini, l’un des maitres de la Renaissance et la magnifique sacristie.

Basilique San Giovanni e Paolo | Informations pratiques
⌚ Horaires : Ouvert tous les jours de 9h à 18h
📍 Adresse : Castello, 6363, 30122 Venezia
💵 Tarif : 3,50€
💻 Site internet : Santi Giovanni e Paolo

 

La librairie Acqua Alta

 

Avant de venir à Venise en octobre dernier, nous avions entendu (et surtout lu) beaucoup de choses sur cette librairie prisée des blogueuses pour les marches si photogéniques de son escalier fait de livres. Je dois bien admettre que j’étais moi-même dubitative à l’idée de découvrir Acqua Alta mais comme la boutique se trouvait juste à côté de notre logement, j’ai décidé de faire fi de mes a priori. Et bien m’en a pris car nous avons tous les 4 adoré ce lieu ! Il y règne une atmosphère bien particulière. Serait-ce dû aux matous qui ont pris possession des lieux ? Ou bien à la gondole arrimée à l’arrière de la libraire et dans laquelle il est possible de monter ? Ou peut-être à cette autre gondole campée en plein milieu d’Acqua Alta et qui fait office de rangement pour livres d’occasion ? Quoi qu’il en soit, c’est ici que l’on a fait le plein de cartes postales car les prix étaient intéressants et les tirages photo de qualité.

Librairie Acqua Alta 
⌚ Horaires : Ouvert tous les jours de 9h à 19h45
📍 Adresse : Calle Lunga Santa Maria Formosa, 5176b, 30122 Venezia
💻 Site internet : Libreria Acqua Alta

 

L’arsenal de Venise

 

Bien que l’Arsenal ne se visite pas, on tenait à y passer car la muraille de 3 kilomètres en brique rouge de ce qui était autrefois les chantiers navals de Venise force l’admiration. Symbole de la grandeur passée de la ville, la porte d’entrée maritime est magnifiée par deux tours du XVIème siècle entre lesquelles il était possible de passer en vaporetto. Sur le campo attenant, se trouve la porte d’entrée piétonne de l’Arsenal dont le portail est orné du lion ailé, l’emblème de Venise.

 

Riva degli Schiavoni au coucher du soleil

 

S’il n’y avait qu’un seul lieu à retenir pour admirer le sunset durant à Venise ce serait celui là ! Riva degli Schiavoni forme une longue promenade le long du canal de Saint-Marc et compte parmi les lieux favoris des Vénitiens pour voir le soleil se coucher sur la Sérénissime. Après notre première journée à Venise, on s’est joint aux badauds venus prendre un verre en terrasse et aux pêcheurs pour profiter des magnifiques couleurs roses orangées qui illuminaient les eaux de la lagune et le ciel nuageux de Venise.

 

Dorsoduro, le quartier branché de Venise

 

Dorsoduro, littéralement « dos dur », est le quartier le plus branché de Venise. Nous n’avons exploré que la partie nord, celle de la pointe des Douanes. Dans ce sestiere très calme où l’on a croisé plus de locaux que de touristes qui était déjà peu nombreux à Venise en ce mois d’octobre 2020, se trouvent de nombreux bars et restaurants mais aussi plusieurs points d’intérêt.

 

Le pont de l’Académie

 

En vous rendant dans le Dorsoduro depuis San Marco, vous passerez certainement sur ce pont. Le pont de l’Académie n’a rien de particulier en soi mais sa vue sur le Grand Canal et la basilique de la Salute est à couper le souffle. C’est d’après nous l’un des plus beaux points de vue sur Venise, surtout au coucher du soleil.

 

Les galeries de l’Académie

 

Parmi les musées que compte Venise, celui de l’Académie est à ne pas rater pour tous les amateurs d’art. Au sein de cet ancien couvent est réunie une belle collection de peintures et de sculptures d’artistes vénitiens des XIVème au XVIIIème siècle. Certaines salles étaient en cours de réaménagement mais nous avons tout de même pu apprécier la beauté des lieux et quelques chefs d’oeuvre de Bellini, Tintoret ou Véronèse, pour ne citer que les plus connus. Si vous souhaitez visiter la Galerie de l’Académie, pensez à bien regarder les jours d’ouverture. Il est possible que le musée soit ouvert seulement du vendredi au dimanche comme ce fut le cas lors de notre séjour au mois d’octobre à Venise.

Visiter les galeries de l’Académie | Informations pratiques
⌚ Horaires : Ouvert de tous les jours sauf le lundi de 8h15 à 19h15 (fermeture à 14h le lundi)
📍 Adresse : Campo della Carità, Dorsoduro 1050, 30123 Venezia
💵 Tarif : 12€. Audioguide : 6€.
💻 Site internet : Gallerie dell’Academia

 

Ca’ Rezzonico

 

Ca’ Rezzonico est l’une des rares demeures patriciennes de Venise ouverte à la visite. Ce chef d’œuvre du baroque vénitien accueillait autrefois les réceptions somptueuses de la noblesse à partir, avant d’être acheté par la municipalité de Venise puis converti en un musée consacré au XVIIIème siècle. On y trouve encore aujourd’hui les plafonds, sculptures, meubles et peintures d’origine. Depuis les grandes fenêtres et au bout de la cour intérieure, le point de vue sur le Grand Canal est magique. Quand nous nous y sommes rendus en octobre, Ca’ Rezzonico était presque désert. Une bonne idée de visite loin des foules car ce musée est peu connu.

Visiter Ca’ Rezzonico | Informations pratiques
⌚ Horaires : Ouvert de jeudi à dimanche de 10h à 17h (dernière entrée à 16h)
📍 Adresse : Dorsoduro, 3136, 30123 Venise
💵 Tarif : 10€.
💻 Site internet : Ca’ Rezzonico

 

Promenade le long de la Fondamenta de la Zattere

 

Nous avons beaucoup aimé nous balader sur les quais du Dorsoduro au coucher du soleil. En sortant de la basilique Santa Maria de la Salute, nous sommes passés devant les douanes, un bâtiment transformé en musée d’art moderne par François Pinault.  Depuis la Pointe des Douanes, le panorama sur le Grand Canal et le canal de la Giudecca avec l’île du même nom en toile de fond est époustouflant. Il est ensuite possible de longer la Fondamenta dans son intégralité mais nous n’en avons fait qu’une partie car il se faisait tard. Quoi qu’il soit c’est un endroit tranquille où il fait bon flâner en début de soirée.

 

San Polo et Santa Croce

 

Plus petit sestiere de Venise, San Polo n’en est pas moins l’un des plus animés. Si vous cherchez des bonnes adresses food, c’est ici qu’il faut venir ! Mais San Polo ne se limite pas à ses restaurants et à ses bars puisqu’il abrite plein de monuments superbes comme les Frari et le fameux marché du Rialto. Nous avons choisi d’évoquer Santa Croce avec San Polo car nous avons traversé ces deux sestieri à notre arrivée depuis la gare de Piazzale Roma. Santa Croce est un quartier modeste dans lequel on ne s’est pas attardés car il n’y a pas grand chose à voir hormis quelques belles églises.

 

Le marché du Rialto

 

Installé sur les rives du Grand Canal, le marché du Rialto est le lieu où les Vénitiens viennent faire leurs emplettes depuis près de 1000 ans. Il s’agit d’un des plus vieux marchés du pays, à l’image du marché de Pike Place à Seattle, le plus ancien marché des Etats-Unis. Sous les halles, les étals débordent de poissons fraichement pêchés dans les eaux généreuses de la lagune. Juste à côté, c’est une explosion de couleurs et saveurs qui vous attend avec le fleuriste et les marchands de fruits et légumes. Essayez d’y venir tôt car en milieu de matinée certains produits manquaient à l’appel. Pour finir, nous avons trouvé que les prix pratiqués étaient plutôt raisonnables pour une ville aussi touristique que Venise.

 

Cannaregio

 

Moins doté en monuments grandioses que les autres sestieri, Cannaregio est le quartier le plus peuplé de Venise. Nous avons aimé nous y balader et retrouver un peu de calme après nos déambulations dans San Marco. C’est aussi dans ce quartier que vécurent plusieurs illustres artistes indissociables de la ville comme Marco Polo ou Titien.

 

Le ghetto juif

 

Il y a quelques années, nous avions eu l’occasion de parcourir le ghetto juif de Gérone en Espagne, aussi nous étions curieux de voir à quoi ressemble le ghetto de Venise. Plus vieux ghetto du monde, cette zone de Cannaregio abrite toujours une importante communauté juive qui a su préserver ses traditions grâce à ses lieux de culte et ses commerces notamment. Si le terme ghetto a une consonance péjorative c’est parce qu’il désignait ce quartier réservé aux juifs. Ils n’y étaient pas parqués mais avaient l’interdiction d’en sortir la nuit. L’arrivée des troupes napoléoniennes mis fin à cette mesure injuste. Sachez qu’il est possible de visiter le musée hébraïque pour en savoir plus sur la culture juive à Venise.

 

La maison de Tintoret

 

En voyage, nous aimons visiter les maisons d’artistes quand cela est possible. Je pense par exemple à la maison de Jules Verne à Amiens ou celle d’Ernest Hemingway dans les Keys en Floride. En octobre dernier, nous espérions découvrir la demeure de Tintoret, illustre peintre vénitien. Tintoret habita en effet la Fondamenta dei Mori de 1574 à 1594. Une plaque orne la modeste demeure qui hélas ne se visite pas… Sur la gauche vous remarquerez dans la niche une statue d’un marchand vénitien coiffé d’un turban, souvenir de l’époque où Venise commerçait avec l’Orient. Juste à côté de la maison de Tintoret, ne manquez pas le campo dei Mori, un square où l’on s’est amusés à débusquer d’autres statues orientales comme celle où figure un chameau.

 

San Giorgio Maggiore

 

Rattaché administrativement au quartier de San Marco, San Giorgio est une minuscule île située face au palais des Doges. On s’y est rendu pour profiter du coucher de soleil du haut du campanile, après notre journée dans les îles de la lagune (Torcello, Murano, Burano…). Pour accéder au campanile édifié en 1791 vous devrez rentrer dans le monastère qui abritait autrefois le célèbre tableau « Les noces de Cana » de Véronèse qui fut décroché par les troupes napoléoniennes lors de la campagne d’Italie. Ce tableau monumental aujourd’hui exposé au Louvre a fait l’objet de demandes de restitution par Venise, en vain jusqu’à présent.

Monter en haut du campanile de San Giorgio Maggiore | Informations pratiques
⌚ Horaires : ouvert tous les jours, d’avril à octobre de 9h à 19h, le reste de l’année de 8h30 à 18h
💵 Tarif : 6€

 


Notre article sur quoi faire et que voir à Venise en octobre s’achève ici. Nous espérons qu’il vous sera utile pour planifier votre voyage dans cette magnifique ville !

%d blogueurs aiment cette page :