Visiter Seattle en 2 ou 3 jours : notre guide, de Pike Place Market à Fremont et Pioneer Square (partie 2)

Dans la première partie de notre guide consacré à Seattle, on vous racontait nos aventures au Kerry Park, au Seattle Center et le Chihuly Garden and Glass, ainsi qu’à Capitol Hill, le district le plus cool de Seattle. Il est maintenant temps de vous raconter la suite de notre week-end dans la Rainy City à la découverte des autres quartiers incontournables de Seattle.

Pike Place Market, le plus vieux marché des Etats-Unis

Pike Place Market est le marché le plus célèbre de Seattle et l’un des plus connus des USA puisqu’il est le plus vieux encore en activité. Il s’est tenu pour la première fois en 1907, et depuis plus de 110 ans les petits producteurs locaux et les commerçants de la ville vendent leurs produits frais (poissons, viandes, produits laitiers, fleurs…) aux habitants de Seattle et aux très nombreux touristes. On aimerait vous dire qu’on a adoré déambuler dans les allées de Pike Place Market et qu’on y a fait le plein de vivres mais ce n’est pas le cas. En effet, nous sommes arrivés après 16 heures, quand la plupart des commerçants avaient déjà remballé leurs étals. Nous vous conseillons donc d’aller à Pike Place le matin, et tôt de préférence si vous voulez assister à la criée.

Une autre attraction phare de Seattle se situe à quelques mètres du marché et cette fois nous ne l’avons pas loupée étant donné qu’elle ne ferme ses portes qu’à 21 heures. Il s’agit d’un café et pas n’importe lequel… un vrai monument pour les fans de Starbucks, à savoir la toute première boutique jamais ouverte en 1971, aussi appelée Original Starbucks. La devanture d’origine a d’ailleurs été conservée. Même si l’on n’apprécie pas les boissons servies par l’enseigne, c’est tout de même à voir. La nourriture et les breuvages proposés sont exactement identiques à ceux des autres enseignes de la marque donc nous ne vous conseillons pas de commander, notamment au vu de la foule très dense. Cependant, si comme nous vous souhaitez acheter un mug en souvenir, il n’est pas nécessaire de faire la queue, vous pouvez entrer directement à l’intérieur. Les mugs vendus là sont exclusifs et vous ne les trouverez nulle part ailleurs.

Les autres choses à faire dans le quartier de Pike Place Market :

  • Si le coeur vous en dit, ajoutez votre chewing-gum au Gum Wall, un mur recouvert de gommes à mâcher collées par les passants. Au fil du temps, le Gum Wall est devenue une « activité » assez populaire auprès des touristes. A découvrir au numéro 1428 de Post Alley.
  • A l’entrée du marché, cherchez Rachel the Piggy Bank, la mascotte de Pike Place Market, une tirelire géante en forme de cochon.
  • Allez jusqu’au Pier 66 pour faire un tour dans la Grande Roue ou simplement contempler la vue sur le port et Downtown Seattle.

Downtown, le quartier des affaires de Seattle

Après plusieurs heures à arpenter les larges avenues de Capitol Hill et le quartier de Pike Place, nous avons enfin exploré le coeur de Seattle à la nuit tombée, c’est-à dire le bouillonnant Downtown. Il était jusqu’au XIXème siècle un simple quartier résidentiel mais après le Grand Feu de Seattle de 1883 qui détruisit le quartier des affaires intégralement, les entreprises décident de s’installer dans le centre-ville. Quelques années plus tard, la Ruée vers l’Or du Klondike (province du Yukon au Canada) transforme Seattle en un hub industriel puisque la ville devient la porte d’entrée des chercheurs d’or venus de tout le pays. L’horizon de Downtown change radicalement à la fin des années 1960 avec la construction de dizaines de gratte-ciel puis de la Tour Columbia en 1985, plus haut building de l’Etat de Washington (287 m). D’ailleurs, le plan initial des pirates de l’air du 11 Septembre prévoyait de s’écraser sur cette tour. A noter que les sièges sociaux d’Amazon.com, Starbucks et Nordstrom, entre autres, sont implantés dans ce quartier.

Gasworks Park, le plus beau panorama sur la skyline de Seattle

Nous avons terminé cette deuxième journée bien remplie par un passage au parc Gasworks, sur la rive nord du lac Union, et à deux pas de la maison de nos hôtes Couchsurfing. Les vestiges d’une ancienne usine de gazéification du charbon sont encore visibles dans le parc mais c’est surtout pour sa très belle vue sur la skyline de Seattle que Gasworks est réputé, et qui n’a pas été sans nous rappeler les points de vue sur l’horizon de Vancouver depuis le Stanley Park.

Fremont, le quartier du street art de Seattle

Fremont, c’est le quartier dans lequel on a logé durant nos 3 jours à Seattle et que l’on a finalement découvert lors de notre dernier jour dans l’Emerald City. Bien qu’un peu éloigné du centre-ville et assez long à rallier en transports en commun, Fremont est selon nous un incontournable lors d’une visite de Seattle. Fremont est l’un des quartiers les plus originaux de Seattle en raison de ses installations de street art disséminées à chaque coin de rue. Contrairement au quartier de Wynwood à Miami qui abrite des fresques colorées peintes sur les murs, Fremont regroupe lui des sculptures et des oeuvres totalement loufoques. Pour comprendre l’héritage artistique de Fremont, il faut remonter aux années 60, période à laquelle des étudiants, artistes et autres hippies ont élu domicile dans le quartier en raison de ses loyers abordables.

Au fil des ans, Fremont a accueilli d’autres habitants comme le Troll, la statue de Lénine, et nombre de sculptures singulières. Le week-end, c’est ici que les habitants de Seattle se retrouvent pour sortir. Le quartier est devenu branché avec ses nombreux bars, restaurants et boites de nuit. Aujourd’hui, Fremont est plein renouveau grâce à l’implantation des locaux d’entreprises très connues, comme Google, Adobe ou encore Getty Images.

Les installations de street art emblématiques du quartier à voir :

  • Le fameux Troll sur Troll Avenue North : haut de 5,5 mètres, le troll en béton armé tient dans sa main une Coccinelle.
  • La fusée de Fremont : érigée en 1993, la fusée de Fremont est située sur Evanston Avenue North.
  • Le panneau du centre de l’Univers et l’immeuble résidentiel Epicentre situé juste en face : à découvrir sur 3427 Fremont Place North.
  • La statue de Lénine sur North 34th Street et Evanston Avenue : entièrement coulée dans le bronze, elle pèse 7 tonnes.
  • La statue de J.P. Patches, un clown très populaire du nord-ouest des Etats-Unis, symbolise le lien indéfectible entre l’artiste et son public. Elle est située sur la place du même nom sur la 34ème, entre Fremont Avenue North et Aurora Avenue North.
  • Les personnages de la sculpture Waiting for the Interurban sont habillés en fonction des saisons par les habitants de Fremont. A voir sur North 34th Street.
  • Maman et bébé dinosaures couverts de lierre sur Phinney Ave and 34th Street.

Pionner Square, le quartier historique de Seattle

Tout petit par sa superficie, Pionner Square, littéralement la place pionnière, est le cœur historique de Seattle. Les façades en brique des quelques blocs classés constituent un retour dans le passé, à l’époque des premiers pionniers qui bâtirent la ville au XIXème siècle. Ce quartier a tour à tour été celui des élites, puis l’un des fers de lance de la Prohibition aux Etats-Unis. Au milieu du siècle dernier, les choses changent. Les nombreuses entreprises qui avaient leur siège dans le quartier déménagent à Downtown, les immeubles en bois finissent de pourrir, seuls subsistent ceux construits en brique. Ils sont rasés pour en faire des parkings. Certains des immeubles ayant échappé aux bulldozers sont par la suite classés Monuments Historiques. L’un des bâtiments les plus distinctifs de Pioneer Square est la Smith Tower et son sommet de forme pyramidale. La tour a été achevée en 1914 et culmine à 159 mètres de haut. Elle est restée le plus haut gratte-ciel de la côte Ouest jusqu’en 1962 et la construction de la Space Needle. Haute de 42 étages, la tour se visite moyennant 14$ par personne.

Comme dans la plupart des centres villes historiques des grandes villes américaines, les rues de Pionner Square sont le domicile des laissés-pour-compte (sans-abri, drogués…). La prudence est donc de mise à la nuit tombée.

International District, le quartier asiatique de Seattle

International District est LE quartier de la communauté asiatique de Seattle. Les bâtiments sont essentiellement des commerces et des logements datant du début du XXème siècle. Le quartier est composé de Chinatown, Japantown, et Little Saigon, chaque zone étant emblématique de son pays d’origine. Les restaurants et boutiques spécialisées ont fleuri au gré des vagues d’immigration successives tout au long des dernières décennies. Selon nous, il a deux endroits à ne surtout pas manquer à International District : tout d’abord le portail historique de Chinatown qui du haut de ses 14 mètres symbolise la porte d’entrée dans le quartier chinois. Ensuite, le supermarché Uwajimaya qui vend de la nourriture et des souvenirs asiatiques et propose un choix incalculable de mangas, figurines et autres babioles japonisantes. Impossible ou presque de ne pas craquer.

Où manger à International District ? Pour manger local, on vous conseille vivement le restaurant coréen Seoul Tofu House. C’est ici que nous avons mangé juste avant de quitter la ville et on s’est régalés. La clientèle d’habitués est uniquement composée de locaux. En plus d’être délicieux, il est aussi très abordable, bref un excellent rapport qualité/prix.

Les autres quartiers de Seattle qui méritent une visite

  • University District ou U-District, qui comme son nom l’indique abrite l’Université de Washington, plus vieille université de l’Ouest du pays et plus grande fac de la région Nord-Ouest.
  • Ballard, quartier étendu de l’ouest de la ville et refuge de la communauté scandinave. Idéal pour assister au spectacle des bateaux passant les écluses, les plus utilisées de tout le pays.
  • South Lake Union, surnommé SLU, se situe comme son nom l’indique au sud du lac Union. Des organismes de recherche scientifique s’y sont implantés ces dernières années, tout comme le géant Amazon. Parfait pour un tour en bateau ou en kayak sur le lac.
  • Bainbridge Island : l’une des plus grandes îles du détroit de Puget et que l’on rallie en ferry depuis Seattle. Une bonne manière de découvrir la nature de l’Etat de Washington et des paysages de la zone Nord-Ouest Pacifique.
  • Discovery Park : un parc naturel situé dans le quartier de Magnolia parfait pour randonner, et avec en prime des vues à couper le souffle sur Seattle et le Mont Rainier.

Conseils et impressions sur Seattle

Pendant ces 3 jours à Seattle, nous n’avons pas fait la grasse matinée une seule fois. Bien au contraire, nos journées ont été rythmées par des réveils matinaux et se terminaient souvent à la nuit tombée. En fait, nous étions été hébergés par un couple d’Américains vivant à Fremont, et ce quartier étant plutôt éloigné du centre-ville nous avons passé pas mal de temps dans les transports puisqu’on avait fait le choix de ne pas louer de voiture. Le réseau de bus dessert bien la ville, mais on a beaucoup marché. Fremont est un quartier que l’on a bien aimé pour son côté résidentiel et calme, ses différentes installations de street art mais si c’était à refaire on choisirait un autre quartier pour dormir, du côté de Seattle Center par exemple. Malgré tout nous n’avons pas de regret car a posteriori on peut dire que dormir à Fremont nous a permis de vraiment bien découvrir la ville, probablement plus que si nous avions été véhiculés. Concernant les distances dans Seattle, les quartiers du centre-ville sont relativement éloignés les uns des autres et certains sont étendus, Capitol Hill en tête. Alors autant bien se documenter, cibler les points d’intérêt et regrouper les visites quartier par quartier. Niveau sécurité, il n’y a pas de problème d’insécurité majeure, mais Downtown et Pioneer Square sont glauques à la nuit tombée, alors autant ne pas s’attarder.

Notre ressenti global sur Seattle, c’est qu’elle est une ville où il fait bon-vivre, d’où il se dégage une atmosphère sereine et cool, un peu comme Vancouver en somme. Comme nous n’avons pas pu tout voir, nous espérons revenir un jour découvrir les quartiers périphériques de la Rainy City.

Et vous, vous connaissez Seattle ? N’hésitez pas à nous parler de votre expérience dans les commentaires.

8 Commentaires

  1. Plus je vous lis sur Seattle, plus vous me donnez envie de la découvrir! Bien joué! 😉

    1. Reste plus qu’à comme on dit alors 🙂

  2. C’est chouette de découvrir seattle à travers vos yeux, surtout que c’est une ville que je ne connais absolument pas ! 🙂

    1. Nous c’est pareil on connaissait Seattle seulement de nom avant de déménager à Vancouver. Une ville qui à notre sens mériterait d’être plus connue !

  3. Super cet article, un guide à part entière !! Les photos sont jolies, et tu donnes envie de découvrir cette ville qui a l’air d’offrir plein de choses différentes !! Le quartier asiatique à l’air vraiment chouette !! Merci pour tes impressions et conseils également ! C’est vrai que les trajets en transports sont parfois épuisants mais permettent bien souvent aussi de s’imprégner de l’ambiance d’un lieu !!

    1. Seattle a effectivement beaucoup à offrir si on prend le temps de bien la découvrir. En 2 jours on a déjà un bon aperçu des différents quartiers mais il faut prioriser ses choix de visites car la ville est trèèès étendue !

  4. Vous m’avez renvoyé à Seattle direct avec votre article ! Quel plaisir et d’autant plus sous un climat aussi clément ;o)

  5. Our American Dream dit : Répondre

    On avait adoré Seattle, ses musées, sa skyline et son ambiance si particulière. Pour Pike Place Market, rassurez-vous, vous n’avez pas raté grande chose. C’est tellement bondé en journée que la visite n’est pas des plus agréables et surtout, j’ai trouvé que les prix étaient un peu élevés… C’était la seule (toute petite) déception de ce séjour. On a adoré tout le reste 😀

Laisser un commentaire