Un road trip dans l’ouest américain est toujours marquant, encore plus quand on y va pour la toute première fois. L’un des Etats qui nous a le plus impressionnés lors de notre road trip dans le Wild West, c’est l’Arizona. Ce territoire parsemé de dizaines de parcs nationaux nous a séduits par ses paysages mythiques qu’il nous tardait enfin de voir de nos propres yeux après en avoir été abreuvés d’images depuis l’enfance, et plus récemment sur les blogs et les réseaux sociaux. Et on n’a pas été déçus ! Dans cet article, nous vous parlons de 7 parcs à visiter absolument si l’Arizona est au programme de votre road trip aux Etats-Unis.

__________________

Grand Canyon National Park

Le Grand Canyon est certainement le parc le plus mythique des Etats-Unis ! Les caractéristiques géologiques de cette merveille de la nature donnent le vertige : long de 450 kilomètres, il est âgé de 1,7 milliard d’années et est par endroits profond de 1600 mètres.

Le parc national du Grand Canyon est divisé en deux parties : North Rim et South Rim. North Rim, sur la rive nord du canyon est difficilement accessible et logiquement moins fréquentée que South Rim, la rive sud qui reçoit 90% des 6 millions de visiteurs annuels. South Rim est le point de départ de plusieurs randonnées permettant d’atteindre le fond du canyon à pied ou à cheval. Ces mini treks requièrent une excellente forme physique, et nécessitent une préparation minutieuse, surtout concernant la météo. A ce propos, n’hésitez pas à vous rendre au Visitor Center pour voir avec les rangers si toutes les conditions sont réunies avant de partir en expédition.

Pour notre part, on a simplement fait les principaux points de vue le long de la Rim à pied et en voiture. En été, un système de navette obligatoire est mis en place pour réduire le trafic automobile près du Grand Canyon Village, comme à Bryce Canyon. Les panoramas aménagés permettent d’avoir une idée de la variété des paysages du Grand Canyon mais pour bien prendre la mesure de l’immensité du canyon, on a choisi de le survoler en hélicoptère. Certes, cela représente un petit budget mais c’est une expérience qu’on vous recommande absolument.

Visiter le Grand Canyon | Informations pratiques
💵 Tarif : l’accès au parc coûte 35$. Compris dans le Pass America The Beautiful.
📑 Se documenter : télécharger le guide touristique en français édité par le Grand Canyon
⛺ Camper : South Rim abrite deux campings où l’on peut poser sa tente. Mather Campground est idéalement situé près du Grand Canyon Village (18$ la nuit). Il est ouvert toute l’année. Réservation fortement recommandée sur Recreation Gov. L’autre camping de la rive sud, Desert View Campground se trouve à l’entrée est du parc (12$ la nuit). Il est ouvert d’avril à octobre. Pas de réservation possible (premier arrivé, premier servi).
🚁 Survol en hélicoptère : à partir de 300$ le tour de 50 minutes (celui que nous avons effectué) avec la compagnie Papillon
💻 Site internet : Grand Canyon National Park

Navajo National Monument

Navajo National Monument est loin d’être le parc le plus fréquenté d’Arizona mais on l’a mis au programme de notre road trip pour deux raisons. En premier lieu, il se trouve sur la route entre Monument Valley et Page, donc pas besoin de faire de détour pour le visiter. Ensuite, Navajo National Monument est un bel ensemble de ruines anasazis, du nom de ce peuple amérindien qui occupait le sud des Etats-Unis il y a 1500 ans. Les vestiges du Navajo National Monument dateraient de la fin du 13ème siècle.

Les habitations anasazis ont été bâties à même la falaise, dans une alcôve. Pour les observer, le mieux est de le faire avec des jumelles car on ne peut pas s’approcher des ruines à pied, à moins de suivre un tour guidé par les rangers. Plusieurs sentiers au départ du Visitor Center permettent néanmoins d’avoir un bon aperçu des ruines et du canyon Betatakin : le Sandal Trail (3,2 km aller-retour) et son point de vue sur le village anasazi, et l’Aspen Trail (1 km aller-retour) pour son panorama sur la forêt et le canyon.

Visiter Navajo National Monument | Informations pratiques
💵 Tarif : l’accès au parc est gratuit
⛺ Camper : Navajo abrite deux campings, le Canyon View Campground et le Sunset View Campground. Ils sont gratuits mais seul Sunset View est ouvert toute l’année. Pas de réservation possible (premier arrivé, premier servi).
💻 Site internet : Navajo National Monument

Monument Valley Navajo Tribal Park

Autre paysage incontournable d’un road trip dans l’Arizona : Monument Valley et ses 3 buttes popularisées par les westerns. Monument Valley peut se visiter rapidement si l’on se contente d’emprunter la route scénique (Valley Drive) de 17 miles faisant le tour des mesas. C’est l’option que l’on a choisie, en arrivant sur place en milieu d’après-midi, histoire de profiter du coucher de soleil sur ce décor mythique après les 3 heures le long de la Valley Drive.

Monument Valley n’étant pas géré par le National Park Service mais par les Indiens, une avalanche d’activités (onéreuses) est proposée aux touristes de passage : tour en jeep, tour à cheval, barbecue « traditionnel »… Bref, vous l’aurez compris, on est bien loin de l’image d’Epinal d’un parc sauvage quasi désert. Pour exploiter le filon jusqu’au bout, un hôtel franchement laid et mal intégré au paysage a été construit juste en face des buttes. L’endroit idéal pour assister au coucher ou au lever du soleil depuis son lit, à condition d’avoir un budget conséquent (environ 200$ la nuit). Tous ces petits détails ont fait qu’on est ressortis quelque peu déçus de Monument Valley, mais on ne regrette pas d’y avoir été. Si l’on devait revenir à Monument Valley, on ferait la randonnée de Wildcat Trail pour voir la Western Butte (butte de gauche) de plus près.

Visiter Monument Valley | Informations pratiques
💵 Tarif : 20$ par véhicule jusqu’à 4 personnes (6$ par personne supplémentaire)
🚙 Parcourir Valley Drive : la piste est ouverte de 6h à 20h30 en haute saison (1er mai au 30 septembre) et de 8h à 16h30 le reste de l’année. La route n’est pas goudronnée, pensez à vérifier les conditions météo avant de vous y engager, surtout si votre véhicule n’est pas un 4×4.
⛺ Camper : le seul camping correct pour les tentes (emplacements ombragés, eau courante, douches…) et le plus proche de Monument Valley est celui de Goulding’s Lodge. Comptez 30$ la nuit. Réservation conseillée mais pas obligatoire sur le site officiel.
💻 Site internet : Navajo Nation Parks

Glen Canyon National Recreation Area

Les paysages de Glen Canyon sont uniques en Arizona ! Imaginez un labyrinthe de canyons et de roches ocre traversé par le fleuve Colorado, dans lequel on peut pratiquer toutes sortes d’activités de plein air : de la sortie en bateau, au tour de kayak en passant par une randonnée à pied ou en VTT. Dans cette vaste zone protégée à cheval sur l’Arizona et l’Utah, on pourrait rester des jours sans s’ennuyer tant il y à faire.

Lors de notre road trip en Arizona, nous avons visité certains des sites qui font la réputation du Glen Canyon (voir plus bas) mais nous en avons aussi appris beaucoup sur l’histoire de ce lieu avec la visite du barrage du Glen Canyon. On a ainsi découvert que le Lac Powell n’a rien de naturel puisqu’il s’agit d’un lac artificiel créé après la construction du barrage en 1963. Le lac n’en demeure pas moins incontournable et constitue un bon camp de base pour vadrouiller tout autour de Page.

Visiter Glen Canyon National Recreation Area | Informations pratiques
💵 Tarif : l’accès au parc coûte 30$. Compris dans le Pass America The Beautiful.
⛺ Camper : Glen Canyon abrite de nombreux campings dont 3 sont gérés par le National Park Service. Lees Ferry est le seul camping équipé de douches et de sanitaires (20$ la nuit). Pas de réservation possible (premier arrivé, premier servi).
💻 Site internet : Glen Canyon

Horseshoe Bend

A la différence des autres parcs dont nous traitons dans l’article, Horseshoe Bend n’offre qu’un seul point de vue. Mais pas n’importe lequel : Horseshoe Bend est à notre avis l’un des plus beaux paysages d’Arizona. Ce méandre du fleuve Colorado possède la particularité d’être en forme de fer à cheval et d’offrir un panorama spectaculaire. Le site est à ne pas manquer si Antelope Canyon (voir plus bas) est au programme de votre road trip car les deux sont distants de 15 minutes de route seulement. En plus, la visite d’Horseshoe Bend prend moins d’une heure (comptez 20 minutes de marche aller) et l’accès au site est gratuit. Du moins pour l’instant. Car des travaux de sécurisation du principal point de vue et un agrandissement du parking visiteurs sont actuellement en cours et vont engendrer la tarification du site.

Antelope Canyon

Depuis quelques années déjà, les photos d’Antelope Canyon ont envahi les réseaux sociaux. Il faut dire qu’Upper et Lower Antelope Canyon – les deux canyons qui forment le site – sont particulièrement photogéniques avec leurs couleurs rouge orangées et le fameux rai de lumière qui transperce Upper Antelope en milieu de journée. L’autre caractéristique d’Antelope, c’est qu’il s’agit d’un slot canyon (un canyon très étroit formé par des inondations successives) simple d’accès comparé aux autres slots canyon de la région. Sauf qu’il faut obligatoirement passer par un tour opérateur pour y rentrer, le site étant tenu par les Indiens navajos et que le prix pour Upper Antelope varie en fonction de l’heure à laquelle on s’y rend.

Pour notre part, on a fait les deux canyons et si c’était à refaire, on se contenterait de Lower Antelope, bien moins fréquenté qu’Upper Antelope. Et pour une expérience plus authentique, on partirait explorer la zone à bord d’un kayak, comme l’ont fait les copains blogueurs de Trip in Wild.

Visiter Antelope Canyon | Informations pratiques
💵 Tarif : plusieurs tours opérateurs se partagent le marché. Les tarifs tournent autour de 45$ pour Upper Antelope et 40$ pour Lower Antelope, auxquels il faut ajouter 8$ par personne pour l’accès dans la réserve indienne.  Pour le tour de 11h30 dans Upper Antelope, il faudra payer 60$ environ et 100$ de plus si vous souhaitez amener votre trépied ! Compte tenu que le tour réservé aux « photographes » ne dure que deux heures, les tarifs frisent l’escroquerie…
💻 Site internet pour réserver les excursions : Antelope Canyon Tours, Navajo ToursAntelope Canyon Slot Tours.

Saguaro National Park

Le parc national de Saguaro est l’un des rares – mais aussi l’un des meilleurs – endroits d’Arizona où l’on peut voir des cactus saguaro par milliers. Le sud des Etats-Unis était autrefois couvert de ces cactus mais aujourd’hui il n’en reste qu’une infime partie, un peu comme les redwoods de Californie. Cette fois, nous n’avons pas découvert Saguaro lors d’un road trip mais à l’occasion d’une escale de 11 heures à Phoenix au retour de notre voyage en Floride. De par sa position géographique en dehors des circuits traditionnels prisé par les road trippeurs,  Saguaro est le parc où nous avons croisé le moins de visiteurs en Arizona, ce qui est très appréciable ! Notre temps sur place était limité, on n’a donc exploré que la partie ouest de Saguaro (Tucson Mountains), moins sauvage que la partie est (Rincon Mountains). Après avoir suivi la route scénique de Bajada Loop sur 8 miles, on effectué la randonnée de Signal Hill qui offre un aperçu sur des pétroglyphes vieux de 800 ans, ainsi qu’un beau panorama sur les saguaros qui semblent s’étendre à perte de vue.

Visiter le parc national de Saguaro | Informations pratiques
💵 Tarif : l’accès au parc coûte 15$. Compris dans le Pass America The Beautiful.
📓 Se documenter : télécharger la brochure en français édité par les rangers de Saguaro
⛺ Camper : Rincon Mountains est l’unique partie du parc où l’on peut planter sa tente, à condition de demander un permis sur Internet ou au Visitor Center au préalable. Il y a en tout 5 campings primitifs éparpillés sur la zone est de Saguro.
💻 Site internet : Saguaro National Park

Les monuments nationaux d’Arizona à visiter lors d’un road trip

En plus d’abriter 3 parcs nationaux (Grand Canyon, Saguaro et Petrified Forest), l’Arizona est l’Etat qui comporte le plus de monuments nationaux aux Etats-Unis. Nous n’en avons visité qu’une infime partie, voici donc la liste de toutes les autres monuments nationaux à découvrir lors d’un road trip en Arizona :

  • canyons et formations rocheuses : le Canyon de Chelly, Grand Canyon-Parashant et Chiricahua
  • ruines indiennes : Casa Grande Ruins, Montezuma Castle, Tonto, Tuzigoot, Walnut Canyon, Wupatki
  • parc volcanique : Sunset Crater Volcano
  • parc de cactus : Organ Pipe Cactus
  • parc historique : Pipe Spring

Et vous, connaissez-vous l’Arizona ? Dites nous quels ont été vos coups de coeur lors de votre road trip dans l’ouest américain !

%d blogueurs aiment cette page :