Puigcerdà et son lac en hiver, un paradis glacé au pied des Pyrénées

Lors de notre escapade hivernale dans les Pyrénées-Orientales, nous avons profité de la proximité de Font-Romeu avec l’Espagne pour faire une petite incursion en Cerdanya (Cerdagne espagnole) toute proche. Nous nous sommes rendus à Puigcerdà, la plus grande ville de la Cerdagne espagnole, nichée au pied des Pyrénées. Et cette journée en Catalogne nous a réservé une bien belle surprise au coeur de l’hiver : le superbe lac de Puigcerdà presque entièrement gelé dont nous allons vous parler aujourd’hui.

Puigcerdà, la capitale de la Cerdagne espagnole (Cerdanya)

A seulement 25 minutes en voiture de Font-Romeu se trouve Puigcerdà, la capitale de la Cerdagne espagnole (Cerdanya) dans le nord de la Catalogne. Puigcerdà est une bourgade bien connue des Catalans du fait de son emplacement stratégique : les stations de ski des Pyrénées d’un côté, la proximité avec Andorre et la France de l’autre, et la rivière Sègre en contrebas. Et si Puigcerdà fait face aux Pyrénées, nul besoin de franchir un col pour s’y rendre car elle est encastrée dans le plateau cerdan à 1200 mètres d’altitude et plusieurs routes permettent d’y accéder facilement, depuis la France ou l’Espagne.

Puigcerdà est une commune à l’architecture typique du nord de la Catalogne avec ses immeubles colorés aux toits couverts de tuiles et ses ruelles bordées de commerces traditionnels. Avant de découvrir son lac, nous nous sommes donc promenés dans les rues piétonnes, en passant par la très animée Plaça de Santa Maria et la Plaça Ajuntament (place de la mairie) qui offre un beau point de vue sur le plateau cerdan. Nous n’étions à Puigcerdà que pour très de temps, du coup nous n’avons pas pu visiter les autres points d’intérêt de la ville. Si vous avez décidé de passer plusieurs heures à Puigcerdà, voici nos recommandations :

  • Se balader dans le centre historique, pénétrer dans les épiceries sorties d’un autre âge et faire une razzia sur la charcuterie et les fromages de la région.
  • Grimper en haut du Campanar de Santa Maria pour profiter d’une vue à 360° sur la vallée de la Cerdagne et les Pyrénées (46, Carrer Major).
  • Visiter le Museu Cerdà pour en apprendre davantage sur la Cerdagne et son histoire (4, Carrer Higini de Rivera).
  • Admirer les peintures murales de l’église Sant Domènec datant du XIVème siècle (5, Passeig Deu d’Abril).
  • Suivre la route littéraire « Ruiz Zafon » pour découvrir les lieux de Puigcerdà auxquels l’écrivain fait référence dans son roman Le Jeu de l’Ange.
  • Et bien sûr se promener autour du lac (voir plus bas).

Pour en savoir plus sur Puigcerdà et toutes les choses à faire dans les environs, nous vous conseillons d’aller à l’office de tourisme. Son emplacement est original puisqu’il se trouve au rez-de-chaussée du Campanar. Vous y trouverez plein de flyers et de cartes qualitatives (gratuites) pour organiser vos visites et randonnées dans la région. Afin de préparer au mieux votre venue, vous pouvez également télécharger le guide complet sur Puigcerdà réalisé par la mairie. 

Où faire une pause sucrée à Puigcerdà ? La Catalogne est une terre de chocolatiers et Puigcerdà n’échappe pas à la règle puisqu’elle abrite plusieurs « xocolateria » où l’on peut goûter au savoir-faire chocolatier catalan. C’est à la Plaça Barcelona que nous avons franchi les portes de Xocolates Pireneus, l’endroit parfait pour prendre son petit-déjeuner ou son goûter. Nous avons testé les crêpes au chocolat noir et les cornets en pâte feuilleté au Nutella et au caramel, un délice !
Adresse de Xocolates Pireneus  : Plaça Barcelona, s/n, 17520 Puigcerdà

Le lac de Puigcerdà, paysage glacé au coeur de l’hiver

L’attrait principal de Puigcerdà, en plus de ses très belles vues sur les montagnes alentours, réside dans son lac situé à deux pas du centre historique. Petit par sa taille, le lac de Puigcerdà ressemble à un grand étang (estany en catalan). De forme hexagonale, il est entouré par des villas de style Belle-Epoque appartenant à de riches Barcelonais. En hiver, les activités touristiques liées au lac sont bien sûr réduites mais l’été on peut y faire du pédalo ou un tour en barque. En toute saison, des cygnes et des canards peuplent le lac, avec un peu de chance vous pourrez même voir des martins-pêcheurs, des goélands et des écureuils. Avis aux amateurs de belles images, le lac est très photogénique et vous allez vous régaler surtout si vous vous y rendez en hiver car la fine de couche de glace recouvrant le lac et les sommets enneigés alentours ne font que renforcer son charme.

Chaque été, on célèbre le lac de Puigcerdà à l’occasion de la Festa de l’Estany (Fête du lac) qui a pour origine une légende énigmatique. On raconte que tous les ans, la Vieille Dame du Lac sort de sa maison engloutie dans les profondeurs de l’étang pour participer aux festivités et qu’à la nuit tombée elle retourne dans sa demeure jusqu’à l’été prochain… La fête de l’Etang commémore aussi la fin de l’été avec des concerts, défilés de chars et de géants et des feux d’artifices qui marquent la fin des festivités.

Comment se rendre à Puigcerdà ?

A notre avis, il est plus simple – et surtout moins pénible – d’aller à Puigcerdà en passant par la France plutôt que l’Espagne. La route qui relie Perpignan à Puigcerdà est par endroits bien plus large qu’elle ne l’est côté espagnol, rendant ainsi la conduite moins laborieuse malgré les virages serrés. Comptez 50 minutes de route depuis Pas de la Case, 1h40 depuis Perpignan et 2h20 au départ de Toulouse. En hiver, vous aurez peut-être besoin de chaînes pour circuler en Cerdagne.

Puigcerdà étant frontalière de la France et adjacente à Bourg-Madame, il y a beaucoup de voitures qui cherchent à accéder à Puigcerdà ou à en sortir en fin de journée, et encore plus le week-end. En fonction de la période et de l’heure à laquelle vous irez à Puigcerdà, il vous faudra parfois prendre votre mal à patience, comme nous en avons fait l’expérience pour rentrer à Font-Romeu puisqu’il nous a fallu plus de 20 minutes pour traverser l’axe Puigcerdà / Bourg-Madame…

Nous espérons que cet article sur Puigcerdà vous a plu et qu’il vous a permis de (re)découvrir cette sympathique bourgade du nord de la Catalogne, idéalement située entre la France et Andorre. Et vous, vous connaissez Puigcerdà ? N’hésitez pas à nous dire ce que vous en pensez en commentaires.

Prolonger la lecture et découvrir les autres articles du blog voyage traitant de la Catalogne :
Catalogne françaiseLa Cerdagne en hiver, une semaine dans les Pyrénées catalanes
Catalogne espagnoleVisiter les plus beaux chefs d’oeuvre de Gaudí à Barcelone
Les articles du blog voyage sur des villes qui comme Puigcerdà intégrent à merveille des éléments naturels dans le paysage urbain :
Amiens et ses jardins flottants (hortillonnages)
– Vancouver et son Stanley Park, un superbe parc niché entre les montagnes de la chaine des Cascades et l’océan Pacifique
Et si vous avez envie de balades hivernales, nous vous proposons de randonner en Colombie-Britannique à Joffre Lakes l’hiver

 

2 Commentaires

  1. Ce lac gelé a l’air magnifique, j’adore ce genre d’ambiance gelée, et les arbres avec les montagnes au fond, c’est canon !!! Tes photos sont très belles, et le jeu de miroir mise à l’envers, c’est une super idée !!! Bisous

  2. Itinera Magica dit : Répondre

    Tu me fais découvrir des endroits dont je n’avais jamais entendu parler, j’adore ! Magnifique ambiance hivernale sur ce lac gelé aux cygnes, ça me rappelle mes aventures bavaroises…

Laisser un commentaire