Les Ardennes ne sont pas forcément la destination qui nous vient à l’esprit lorsque l’on songe à s’évader ou à se ressourcer le temps d’un week-end. Et bien détrompez vous ! Dans ce nouvel article, on compte bien vous prouver que les Ardennes sont loin des clichés qu’on peut en avoir et à la lecture de celui-ci, il se pourrait bien que vous ayez envie de découvrir à votre tour ce territoire qui se prête parfaitement au slow travel ! Fin septembre, nous avons donc mis les pieds dans les Ardennes à l’occasion du Festival des marionnettes de Charleville-Mézières et du brame du cerf, mais pas seulement comme nous allons vous le raconter. Ce fut un grand week-end surprenant dans l’est de la France, au cœur d’une région au potentiel touristique méconnu et qui a pourtant tout pour plaire aux amoureux de patrimoine, d’histoire, de nature et de bonne chère.

 

Les Ardennes, une destination parfaite pour un week-end nature

 

Avant toute chose il faut distinguer l’Ardenne, cette vaste région naturelle à cheval sur la France, le Luxembourg et la Belgique et les Ardennes à proprement parler, soit le département français des Ardennes. Dans les Ardennes françaises, le tourisme de mémoire est bien sûr important (pour rappel les Ardennes ont été occupées par l’armée allemande tout au long de la première Guerre mondiale), mais si nous sommes venus dans la région c’est avant tout pour faire le plein d’expériences en lien avec la nature. Dans cette optique, notre escapade en terres ardennaises nous a conduits dans le nord du département, là où se situe le Parc naturel régional des Ardennes. Mais comme la nature n’est pas l’unique richesse des Ardennes, nous avons également profité de notre long week-end pour visiter Charleville-Mézières et Sedan, les deux principales villes de la région.

 

__________________

 

Week-end prolongé dans les Ardennes : que voir, que visiter ?

 

 

1/ Découvrir le Parc naturel régional des Ardennes

 

Aux confins des frontières avec la Belgique, le massif ardennais s’épanouit pleinement entre la Meuse et la Semoy, et offre une grande diversité de paysages qui se traversent à pied bien sûr mais aussi en vélo et en kayak. Dans ces forêts sauvages, la faune est particulièrement riche et de nombreuses espèces protégées ont élu domicile dans ce petit coin de paradis. Les efforts de protection de ce milieu fragile et la valorisation de son patrimoine culturel lui ont valu la labellisation de Parc naturel régional des Ardennes en 2011. Si vous venez dans les Ardennes lors d’un week-end, ne passez pas à côté de ce petit coin de paradis !

 

— Randonner au coeur du massif de l’Ardenne

 

Pour bien comprendre ce qui fait la spécificité du massif ardennais, le mieux est de se laisser guider par un spécialiste de la région. Par une belle matinée ensoleillée, nous avons ainsi rejoint Damien, chargé de mission pour le parc naturel régional des Ardennes (PNR), devant l’office de tourisme de Monthermé, une bourgade typiquement ardennaise située sur les bords de la Meuse. Monthermé est considérée comme la porte d’entrée du PNR du fait de sa situation géographique. Pendant une grosse demie-journée, nous avons donc randonné sur une portion du GR12 de Monthermé à Bogny sur Meuse, jusqu’à atteindre la Roche Bayard et la statue des Quatre Fils Aymon, puis la Roche aux Sept Villages de l’autre côté de la rive. La balade était ponctuée par les commentaires forts intéressants de Damien sur la géologie de ce massif vieux de plusieurs millions d’années et sur la faune et la flore bien plus riches qu’on ne le soupçonne.

Si vous préférez randonner en autonomie, sachez qu’il existe plusieurs belles randonnées à effectuer au départ de Monthermé, dont les plus connues sont les Crêtes de la Meuse (14.5km / 5h30)  et celle de la Roche à Sept Heures (5,9km / 2h15). Pour trouver le sentier de randonnée qui vous correspond le mieux, je vous invite à consulter le site officiel des Ardennes.

que faire ardennes week end

que faire ardennes week end

que faire ardennes week end

 

— Descendre la rivière Semoy ou la Meuse en canoë-kayak

 

Autre activité incontournable à tester lors d’un grand week-end dans les Ardennes pour les amoureux d’outdoor : la descente de la rivière Semoy en canöe kayak. La Semoy prend sa source à Arlon en Belgique et se jette dans la Meuse au niveau de Monthermé. La plus belle voie praticable débute à la frontière belge sur la commune des Hautes Rivières pour suivre un parcours de 7,5 kilomètres à travers les méandres qui serpentent dans la vallée. Ce tronçon est resté très sauvage et il est donc possible d’observer un grand nombre d’oiseaux tout en profitant de paysages bucoliques typiques des Ardennes.

Mais si l’eau est à son plus haut niveau en hiver, il en va tout autrement à partir du printemps et jusqu’à fin de l’automne comme nous avons pu le constater lors de notre week-end dans les Ardennes. En raison de la sécheresse qui sévissait dans la région au moment de notre passage, les eaux étaient en effet si basses que le préfet a tout simplement interdit la pratique des sports nautiques sur la Semoy… Du coup, pas de Semoy pour cette fois-ci, mais direction la Meuse pour réaliser cette fameuse descente en canoë, au départ d’Haybes au nord du département des Ardennes. Si le cadre est moins nature car bordé par la départementale, ça n’en demeure pas moins une agréable balade au fil de l’eau. Pour en savoir plus rendez vous sur le site internet Aventure Evasion.

que faire ardennes week end

 

— Pédaler le long de la Meuse sur la voie Trans-Ardennes

 

Pour poursuivre notre découverte de la région des Ardennes en mode slow tourism lors de notre week-end, nous avons enfourché des vélos et suivi un tronçon de la Voie verte Trans-Ardennes au départ de Monthermé. La Voie verte est un itinéraire cyclable de 121 kilomètres reliant Givet dans les Ardennes belges à Remilly-Aillicourt en passant par Charleville-Mézières et Sedan. Elle est considérée par certains comme l’une des plus belles de France, à l’image du Canal des Deux mers dont nous avions eu un aperçu dans le Tarn-et-Garonne. Très bientôt, la Voie verte Trans-Ardennes sera prolongée jusqu’à Mouzon, tout au sud du département, pour un total de 130 kilomètres. Il est possible d’emprunter cette voie verte dans sa totalité ou seulement pour quelques heures.

Personnellement, nous avons choisi cette dernière option en remontant vers le nord sur environ 5 kilomètres. Le parcours suit l’ancien chemin de halage en bord de Meuse et se révèle très agréable et champêtre à mesure que l’on s’éloigne de la civilisation. Il n’y a aucune difficulté en terme de dénivelé puisque le terrain est totalement plat ce qui convient parfaitement aux non-sportifs et aux familles qui font du tourisme dans les Ardennes. Après avoir atteint Laifour, nous avons du faire demi-tour car il commençait à se faire tard mais si nous avions eu plus de temps, nous serions remontés jusqu’à Givet à l’image des copains du blog Independent People qui ont consacré un bel article à leur aventure à vélo sur la Trans-Ardennes. Pour louer vos vélos sur la Voie verte lors de votre week-end en Ardennes, rendez vous chez Graziella Lecocq à Bogny sur Meuse. Ils proposent également des tandems, des « rosalies », des triporteurs et des vélos électriques.

que faire ardennes week end

que faire ardennes week end

que faire ardennes week end

— Se détendre au lac des Vieilles forges

 

A la lisère du parc naturel régional des Ardennes, la base de loisirs du lac des Vieilles forges est un havre de quiétude où il fait bon se ressourcer aux beaux jours et lors des week-ends. Faute de temps, nous n’y sommes passés qu’en coup de vent sur le chemin du retour pour Charleville-Mézières. Cependant, on a quand même pu se balader le long de la plage de sable aménagée et apercevoir le club de voile et le parc à bateaux. On a aussi noté un autre point positif, à savoir que la route au sud du lac est interdite d’accès aux voitures nous rappelant par certains aspects l’ambiance du Stanley Park à Vancouver. Si vous êtes dans le coin l’été, vous pourrez tester tout plein d’activités aquatiques mais pas seulement : baignade, voile, planche à voile, kayak, accrobranche, balade à pied ou à cheval… On peut aussi se restaurer sur place et passer la nuit face au lac des Vieilles forges, de quoi rendre son week-end dans les Ardennes fort sympathique !

que faire ardennes week end

— Ecouter le brame du cerf dans la forêt ardennaise

 

S’il y a bien une expérience que l’on attendait avec impatience au cours de notre grand week-end dans les Ardennes, c’est bien le brame du cerf, un spectacle de la nature aussi éphémère qu’incroyable. A la fin de l’été jusqu’à la mi-octobre, la saison des amours bat son plein chez les cervidés et il est parfois possible d’entendre le brame, un son caractéristique produit par les mâles dans l’espoir de conquérir les femelles. Le brame résonne généralement dans les forêts ardennaises à la tombée de la nuit ou à l’aube. Pour ne pas rater ce moment, nous avons pris part à une sortie spéciale brame du cerf organisée par l’association des Amis du Parc Naturel Régional des Ardennes en partenariat avec l’Office nationale des Forêts.

Au départ de la petite commune d’Hargnies, non loin de la frontière avec les Ardennes belges, nous avons rejoint une quarantaine de personnes regroupées dans une ancienne maison de chasse pour assister en premier lieu à une présentation photographique et naturaliste du cerf, le roi de la forêt. Puis, divisés en petits groupes, nous avons suivi notre guide du soir en voiture, un membre de l’ONF, dans une clairière. Il commençait à faire nuit, soit le moment propice pour voir un cerf surgir des bois et pourquoi pas bramer. Finalement, après plusieurs dizaines de minutes à attendre sans faire de bruit on a du se rendre à l’évidence : les cerfs n’avaient pas envie de bramer ce soir dans les Ardennes. Le forestier de l’ONF nous a expliqué que les conditions météorologiques n’étaient pas favorables cette semaine-là : il faisait trop chaud pour les cerfs. Les animaux préfèrent en effet les températures plus fraîches. Il aurait fallu revenir quelques jours plus tard pour espérer assister à ce phénomène magique dans les Ardennes…

que faire ardennes week end

De retour à la cabane, on a pu débriefer avec les autres groupes sur ce que l’on avait vu et/ou entendu et il s’avère qu’on a tous fait chou blanc ou presque. Mais peu importe, c’était tout de même une expérience sympa à faire lors de ce week-end en Ardennes et le repas partagé tous ensemble à la cabane et servi à base de produits locaux nous a bien fait vite oublié notre déception !

Soirée brame du cerf | Informations pratiques
📍 Le rendez-vous a lieu une fois par an sur la commune d’Hargnies aux alentours du 20 septembre, à une date déterminée quelques semaines auparavant. Réservation obligatoire car les places sont limitées au 03 24 42 90 57.
💵 Tarif : 15€ repas compris
💻 Site internet : Les Amis du parc

 

Où loger le temps d’un week-end pour découvrir le parc naturel régional des Ardennes ?

 

L’offre hôtelière n’est pas très développée dans cette partie des Ardennes et il peut être compliqué de trouver des adresses avec un bon rapport qualité/prix. Heureusement les distances ne sont pas très importantes entre les différents lieux d’intérêt et il suffit de s’éloigner un peu pour trouver des établissements sympathiques. Nous vous conseillons ainsi de dormir aux chalets de l’Etape boisée à Fumay qui peuvent accueillir jusqu’à 4 personnes, idéal si vous êtes en famille. A Haybes, vous pouvez essayer le Clos Belle Rose qui se situe au coeur d’un grand parc près de la Meuse et de la Trans-Ardennes. L’hôtel propose un service de location de vélos et de petits bateaux électriques pour naviguer sur la Meuse.

 

2/ Visiter Charleville-Mézières

 

Notre grand week-end dans les Ardennes a en fait débuté à Charleville-Mézières, le chef-lieu du département. Située sur un méandre de la Meuse, cette ville à taille humaine est riche d’une histoire de plus de 400 ans. Elle possède en outre un beau patrimoine architectural si bien mis en valeur que le label de « Ville d’art et d’histoire » lui a été attribuée, à l’image de Montauban ou de Figeac dans le Lot.

que faire ardennes week end

 

— Flâner sur la place Ducale, le bijou architectural de Charleville-Mézières

 

Cette ville des Ardennes à taille humaine vaut le détour, notamment pour sa place Ducale, un joyau architectural imaginé par Charles de Gonzague en 1606. C’est sans conteste l’une des plus belles places d’Europe et elle pourrait vous rappeler des souvenirs car elle ressemble étrangement à la place des Vosges à Paris. Et pour cause, les deux architectes étaient frères ! Aux beaux jours, siroter un verre en terrasse en admirant les façades de la place teintées d’or est un must. Pour continuer sur une touche gourmande, n’hésitez pas à pénétrer dans l’une des boulangeries des rues adjacentes pour tester le carolo, une pâtisserie originaire de Charleville-Mézières sorte de petite meringue aux amandes. On ne vous en dit pas plus mais c’est un régal à tester lors de votre week-end en Ardennes. Fait amusant, ce dessert à donner son nom aux habitants de Charleville, appelés les Carolos.

que faire ardennes week end

que faire ardennes week end

Où manger à Charleville-Mézières?
Face à la maison natale d’Arthur Rimbaud, la Table d’Arthur est l’endroit parfait pour se restaurer à proximité de la place Ducale. Niché au fond d’une impasse, ce restaurant bistronomique sert des plats typiques du terroir ardennais mais raffinés au sous-sol, dans une cave voûtée. Les colonnes en pierre et le plafond bas créent une ambiance intimiste. Le tout à des tarifs plus que raisonnables au vu de la qualité des ingrédients et du travail réalisé.
que faire ardennes week end    que faire ardennes week end

 

 

— Rendre hommage à Arthur Rimbaud

 

Vous ne pourrez pas repartir de Charleville-Mézières et des Ardennes sans être incollable sur Arthur Rimbaud. La ville est en effet célèbre pour avoir vu naître en 1854 l’enfant terrible de la poésie, Arthur Rimbaud, dont l’oeuvre et la vie font l’objet d’un musée dans l’ancien moulin sur les bords de Meuse. Si la scénographie du musée nous a laissé pantois on a en revanche appris que Rimbaud n’était pas seulement un écrivain de génie mais aussi un voyageur explorateur d’où son surnom d' »homme aux semelles de vents ». Plus de 100 ans après sa mort, Arthur Rimbaud fait toujours l’objet d’un culte auprès d’admirateurs et surtout d’admiratrices venus du monde entier lui rendre hommage ici dans les Ardennes. Si vous souhaitez vous aussi vous lancer sur les traces du poète, vous pouvez suivre le parcours Rimbaud et découvrir les fresques de street art qui rendent hommage à l’artiste dans les rues de Charleville.

que faire ardennes week end

que faire ardennes week end

Visiter le musée Arthur Rimbaud | Informations pratiques
⌚ Horaires : Ouvert tous les jours sauf le lundi, horaires variables consultez le site officiel
📍 Adresse : Quai Arthur Rimbaud, Charleville-Mézières
💵 Tarif : 8€. Le billet permet l’accès au musée Arthur Rimbaud, au musée de l’Ardennes et à la maison des Ailleurs
💻 Site internet : Musée Arthur Rimbaud

 

— Assister au festival des marionnettes de Charleville-Mézières

 

A l’occasion de notre week-end prolongé dans les Ardennes, on a eu l’occasion de découvrir plusieurs facettes de Charleville-Mézières. Loin de se résumer à sa place Ducale et Arthur Rimbaud, c’est une ville dynamique et jeune qui accueille tous les deux ans le Festival international des marionnettes depuis 1961 et auquel nous avons eu la chance d’assister. Pendant 10 jours, les rues et les salles de spectacles de Charleville-Mézières sont investies par des artistes et des marionnettistes du monde entier. Des spectacles in et off ont lieu à l’occasion de cet événement qui attire environ 150000 personnes dont beaucoup viennent à Charleville-Mézières pour le Festival. La programmation est annoncée en juin soit deux mois avant la tenue de cet événement unique en Ardennes.

Dans le cas où votre venue dans les Ardennes ne coïncide pas avec le Festival international des marionnettes, vous pouvez vous consoler en admirant les marionnettes au Musée de l’Ardenne et surtout en profitant du petit spectacle offert par le Grand Marionnettiste, à deux pas de la Place Ducale. Le Grand Marionnettiste est une attraction créée en 1991 pour rendre hommage à une célèbre légende ardennaise. Toutes les heures de 10h à 21h, l’horloge monumentale à automates retrace le parcours des Quatre Fils Aymon en 12 tableaux. Une fois par semaine, plus précisément le samedi à 21h15, les 12 tableaux sont joués en continu par le Grand Marionnettiste.

que faire ardennes week end

que faire ardennes week end

que faire ardennes week end

 

 

— Se laisser éblouir par les vitraux de la basilique Notre Dame d’Espérance

 

De l’extérieur rien ne semble distinguer la basilique Notre Dame d’Espérance d’un édifice religieux classique. Pourtant, une fois franchi la lourde porte, l’oeil est vite attiré par les parois baignées de lumière et les reflets colorés qui magnifient nef et chapiteaux. On doit la beauté des vitraux à René Dürrbach, ami de Picasso et surtout peintre et sculpteur auteur des 1000 mètres carrés de vitrail aux formes abstraites et originales. Clairement cette basilique est un incontournable à faire lors d’un week-end dans les Ardennes.

que faire ardennes week end

que faire ardennes week end

 

3/ Visiter le château-fort de Sedan (et y dormir)

 

Après Charleville-Mézières et avant de poursuivre notre week-end vers le nord des Ardennes, nous avons pris la direction de Sedan pour vivre une expérience un peu particulière dans l’un des autres joyaux du patrimoine ardennais : le château-fort de Sedan. Plus grand édifice de ce type d’Europe, le château-fort de Sedan a été construit sur ordres d’Evrard de La Marck, un chevalier germanique dont les héritiers calvinistes ont permis aux protestants de trouver refuge à Sedan et ainsi contribuer au rayonnement économique et culturel de la ville, aujourd’hui la deuxième plus grande des Ardennes. Au fil des siècles, des remaniements ont lieu avec par exemple l’ajout des remparts. A l’origine simple principauté, le destin de Sedan et donc du château bascule lorsque la ville est rattachée à la France en 1642 et qu’intervient son rôle militaire. Ainsi, c’est au sein du château que Napoléon III hisse le drapeau blanc lors de la bataille de Sedan de 1870 contre la Prusse.

Meurtrie par les deux guerres mondiales, à l’image du reste des Ardennes, Sedan et son château font aujourd’hui partie du cercle très fermé des Villes d’art et d’histoire, tout comme Charleville. Vous l’aurez compris la visite du château est un incontournable pour tous les passionnés d’histoire, d’autant plus que l’audioguide inclus dans le billet d’entrée est très bien fait et didactique, de quoi intéresser les plus jeunes ! Pour finir sachez que le château-fort de Sedan accueille tous les ans un festival médiéval à la mi-mai où se tient de nombreuses activités pour tous les âges.

que faire ardennes week end

que faire ardennes week end

Visiter le Château-fort de Sedan | Informations pratiques
⌚ Horaires : Le château est ouvert tous les jours sauf le 1er janvier et le 25 décembre, de 10h à 17h (jusqu’à 18h du 1er juillet au 31 août)
📍 Adresse : Château Fort de Sedan, Cour du Château 08200 Sedan
💵 Tarif : 9,50€ incluant le château, le musée et le film (7,90€ sans le château)
💻 Site internet : Château fort Sedan

 

De notre côté, pour profiter un peu plus longtemps de ce livre d’histoire à ciel ouvert et rendre notre visite des Ardennes inoubliable, nous avons choisi de passer la nuit au cœur du château-fort. Et niveau immersion on ne pouvait pas rêver mieux avec les briques apparentes et la tapisserie chevaleresque en guise de tête de lit. Le soir nous avons pu bénéficier d’un repas gourmet élaboré à base produits du terroir au restaurant La Principauté situé au 3ème étage du château. Pratique quand on n’a pas envie de ressortir le soir !

que faire ardennes week end

Dormir au château fort de Sedan | Informations pratiques
📍 Adresse : Château Fort de Sedan, Porte des Princes, 08200 Sedan
>> Réservez votre nuit dans le château fort de Sedan

 


Cet article fait suite à une invitation de l’ADT Ardennes que nous remercions. Notre avis n’a aucunement été influencé, comme toujours nous restons libres de nos propos.

 

%d blogueurs aiment cette page :