Une promenade à pied en Baie de Somme avec un guide nature pour observer les phoques

La Baie de Somme est une région qui nous a conquis et dont nous avons parlé à plusieurs reprises sur le blog et les réseaux sociaux. Mais il nous reste un dernier article pour parachever cette série en terre picarde. Durant notre séjour là-bas, nous avons fait deux activités qui permettent de découvrir et d’approcher la baie au plus près. Une balade sur les flots en catamaran, tout d’abord, avec un skipper expérimenté, mais également une promenade à pied dans la baie avec un guide, dont nous allons vous parler aujourd’hui.

A la découverte de l’estran de la baie de Somme en toute sécurité avec Maxim Marzi

La baie de Somme est une vaste zone humide régie par les courants des marées. Deux fois par jour, la mer revient à la vitesse d’un cheval au galop et ce sont des millions de mètres cubes d’eau qui recouvrent alors l’estran (le territoire découvert à marée basse et submergé par la mer à marée haute). On peut rapidement être encerclé par les eaux, voire même se noyer dans les cas les plus extrêmes.  De fait, la baie de Somme peut s’avérer dangereuse pour quiconque s’y aventure sans précautions et d’autant plus pour les personnes qui ne sont pas familières de cet environnement. Alors plutôt que de se balader seuls dans l’estran à la recherche des phoques, on y est allés avec un guide nature spécialiste de la Baie de Somme.

Nous avons rejoint notre guide, Maxim Marzi, de bon matin sur le parking de la plage La Maye, au nord du Crotoy. C’est de là que partent la plupart des promenades pédestres dans la baie avec les guides. Maxim Marzi est guide en baie depuis 7 ans et a intégré le label Qualinat, guides par nature qui regroupent des guides engagés dans une démarche Qualité. Nous vous recommandons de choisir un guide adhérant au label lors de votre promenade à pied dans la baie car de nos jours n’importe qui peut s’improviser « guide » sans en avoir les compétences… Sachez aussi que le label Qualinat est reconnu par le ministère du Tourisme et que vous serez ainsi accompagné et encadré en toute sécurité lors de votre balade dans l’estran.

Le jour de notre sortie avec Maxim, nous étions moins de 10 personnes. Nous nous sommes retrouvés avec une famille de Belgique venue avec le petit dernier âgé de 4 ans. Il n’y a pas d’âge pour effectuer cette balade tant qu’on est bien accompagné! Maxim nous a remis une paire de jumelles à chacun et les deux hommes les plus costauds du groupe se sont portés volontaires pour transporter les longues-vues qui vont nous permettre d’observer les phoques. Et c’est parti pour 3 heures de promenade en baie de Somme à la recherche des mammifères marins emblématiques de la baie!

Une promenade entre terre et mer dans Baie de Somme pour observer les phoques

La balade consiste en une boucle de quelques kilomètres (entre 3 et 5 kms) au départ du parking lorsque la marée est descendante. Dès les premiers mètres sur le sable mou, des panneaux nous indiquent que nous sommes dans une Réserve Naturelle. Nous entrons dans un espace protégé aux règles strictes. Toutes les activités pouvant dénaturer le site sont interdites : les chiens ne sont pas admis, le camping et la chasse sont interdits, tout comme la circulation des véhicules à moteur. La cueillette de plantes et des coquillages est elle réglementée. Les activités humaines traditionnelles comme la pêche sont en revanche autorisées.

Au fil de notre progression dans la zone sablonneuse humide, Maxim fait des pauses pour nous expliquer l’environnement de la baie de Somme à l’aide d’images plastifiées qui apportent un vrai côté pédagogique. Il nous raconte tout sur l’estran et ses habitants, qu’il s’agisse des plantes ou des animaux qui peuplent cet écosystème fragile. La baie de Somme est en effet victime de l’ensablement car les canaux construits à l’entrée de la baie empêchent l’eau d’évacuer le sable pendant les marées montantes… Il ne serait pas étonnant que la baie de Somme ait complètement disparu d’ici la fin du siècle.

La promenade est ponctuée de dégustations des plantes typiques de la baie de Somme, comme les oreilles de cochon et la salicorne. Si leur goût est salé, c’est parce que ces plantes sont recouvertes d’eau de mer à marée haute. Leur cueillette est limitée à 500 grammes par jour et par personne. Prenez garde à ne pas les arracher à la racine si vous en cueillez.

Un peu avant d’arriver au bord de l’estuaire, nous avons pu observer des tracteurs. Mais que peuvent bien faire ces engins en baie de Somme ? Ils sont en fait conduits par des pêcheurs de hénons (des mollusques) dont la pêche à pied est réglementée. Ce trésor gourmand de la baie de Somme se déguste comme des moules. On les retrouve dans des soupes ou des omelettes et même sur des tapas en Espagne.

Et devinez quel animal intelligent s’approche des bancs de sable sur lesquels sont postés les pêcheurs pour essayer de glaner des hénons ? Les phoques bien sûr!  On les distingue très clairement à la longue-vue sortir la tête de l’eau et observer les humains ramasser les coques. C’est un spectacle très impressionnant. Grâce à la longue-vue, on a pu observer des dizaines de phoques qui se reposaient sur les bancs de sables alentours.

Par la suite, un phoque gris est venu respirer à la surface et nous avons pu le voir distinctement à l’oeil nu. Nous vous conseillons de faire comme nous et d’effectuer la promenade à pied l’été pour maximiser vos chances de voir des phoques. Ainsi, aux mois de juin et juillet, les phoques veaux marins mettent bas sur les grands bancs de sables de la Baie de Somme à marée basse. Cette année, il y a eu 70 naissances et la population est croissante : on dénombre 600 individus environ, regroupant les 2 espèces (phoques gris : 150, phoques veaux marins : 450). Si vous aimez la photo, nous vous recommandons d’emporter un téléobjectif bien sûr mais aussi un smartphone pour prendre en photo/vidéo la lunette de la longue-vue.

Avant de faire demi-tour, Maxim nous propose une petite collation qui est bienvenue pour se réchauffer et reprendre de l’énergie pour le chemin du retour. On aura la chance de terminer la balade sous le soleil et sans avoir essuyé une seule goutte de pluie malgré le temps couvert au début de la sortie 😉

Informations pratiques sur les sorties organisées par Maxim Marzi

La sortie que nous avons effectuée s’intitule Observer les phoques de la Baie de Somme et coûte 15€ par personne et seulement 5€ pour les enfants jusqu’à 12 ans. Le tarif est plus que raisonnable quand on sait qu’on est guidés pendant 2h30 par un professionnel et que celui-ci nous prête tout le matériel nécessaire à l’observation des phoques. Pour cette excursion, prévoyez des chaussures de plage ou des vieilles baskets.

Maxim Marzi propose des sorties axées sur d’autres thématiques comme la traversée de la baie de Somme de Saint-Valery au Crotoy. Si nous retournons en baie de Somme, nous choisirons celle-là à coup sûr car c’est la plus complète puisqu’elle permet de rencontrer ceux qui peuplent la baie comme les bergers et leurs agneaux des pré-salés, les chasseurs et leur hutte ou bien encore les oiseaux migrateurs. Le retour peut se faire en petit train à vapeur dont nous vous avons parlé dans notre guide sur la baie de Somme.

Pour les enfants, il existe des balades spécifiques pour leur faire découvrir l’estran et les bords de mer de façon ludique sous la forme de chasse au trésor. Maxim prête aux enfants tout le matériel nécessaire (seaux, pelles et filets de pêche).

Vous trouverez la liste complète de toutes les activités proposées par Maxim sur son site Guide en Baie de Somme.

Merci à Somme Tourisme et à Maxim de nous avoir permis de découvrir la Baie de Somme et les phoques d’une autre manière!

 

3 Commentaires

  1. En vrai j’ai déjà lu cet article hier, mais j’essaie de m’arrêter pour commenter ! Parce que je suis trop jalouse, j’ai jamais vu de phoque de ma vie ! Pourtant j’ai tenté en Irlande, et vous savez quoi ? Tout le monde, je dis bien TOUT LE MONDE, a aperçu le phoque… sauf moi 🙁 (même Alex l’a vu !). Du coup je garde votre billet de côté, merci ! (vu qu’on a déjà envie d’aller en baie de Somme !)

    1. Comme quoi il n’y a pas besoin d’aller si loin pour en voir! Si vous allez en baie de Somme, vous êtes quasiment assurés d’en voir puisque 60% des phoques veaux marins (phoques communs) se trouvent là-bas. Pour te dire, on a en a vu à trois reprises dans des endroits différents : au Hourdel, depuis le catamaran et pendant la promenade. Par contre, à chaque fois on était loin donc niveau photo mieux vaut avoir le matériel adéquat.

  2. Sympa l’excursion!! 😀 Vos photos sont trop mignonnes, surtout la toute première, ce phoque a vraiment une bouille d’amour! *_* Ce sont de jolies bêtes, j’étais allée en observer en Islande et j’en garde un beau souvenir. 🙂

Laisser un commentaire