Découvrir la baie de Somme en catamaran : un moment inoubliable

Lors de notre escapade en baie de Somme, on a découvert une région magnifique et préservée du tourisme de masse. Ses villages pittoresques, ses petits ports de pêche, sa cuisine généreuse et sa population nous ont séduits. Si on a surtout exploré la région à pied, on ne pouvait pas rentrer sans approcher la baie au fil de l’eau. Plutôt que d’embarquer à bord d’un bateau classique (vedette à moteur par exemple), on a choisi de découvrir l’estuaire de la Somme en catamaran au départ du Crotoy. Récit d’une après-midi inoubliable et dépaysante à bord du catamaran Touloulou.

Le catamaran Touloulou, un nouveau moyen d’explorer la baie de Somme

Emmanuel Dubert est le propriétaire de l’unique catamaran de la baie de Somme, Touloulou. Cet imposant multicoque mouille dans les ports de l’estuaire depuis le mois d’avril 2017. C’est donc une activité toute nouvelle qui soutient et dynamise l’économie locale.

Bien qu’il soit imposant, le catamaran a un impact écologique très réduit car il fonctionne avant tout grâce au vent et à l’énergie solaire. Le voilier peut accueillir jusqu’à 12 personnes + deux membres d’équipage. Nous étions moitié moins à bord du catamaran Touloulou ce jour-là. La traversée prend une toute autre tournure quand on est en petit comité par rapport aux bateaux remplis de dizaines de passagers. Une atmosphère conviviale qui nous a bien plu!

Vous vous posez sûrement la question de pourquoi Touloulou et qu’est ce que ça signifie ? Emmanuel a en fait choisit ce nom en hommage aux crabes antillais qui se déplacent sur le côté.

Un équipage passionné et passionnant

Emmanuel, le capitaine du catamaran, est un marin expérimenté qui a navigué dans toute l’Europe et sur différents types de bateaux. Avant d’exercer en tant que skipper, il était ingénieur agronome. Ce n’est pas la première fois qu’on entend des histoires de personnes qui ont tout plaqué pour assouvir leur passion de l’océan et ça nous laisse rêveurs…

Pour la petite histoire, Emmanuel n’est pas originaire de la Somme mais d’une ville d’Ile-de-France située à seulement 15 kms de chez nous. Comme quoi, le monde est petit! Son amour pour la baie de Somme remonte à son enfance puisque ses parents possédaient une maison au Crotoy. Il a ensuite été guide à pied dans la baie pendant des années, il connait donc parfaitement la zone.

Il y a beaucoup à faire sur Touloulou, alors Emmanuel est secondé dans les manœuvres et la vie à bord. Durant notre traversée, c’est Maxime qui officiait sur le catamaran. Il vient du Nord-Pas-de-Calais et lui aussi est passionné par l’univers de la mer. Grâce à Emmanuel qui lui paye sa formation, il sera bientôt officiellement matelot. Quand il n’est pas sur le catamaran, Maxime guide des touristes à la rencontre des phoques en baie de Somme. Il est d’ailleurs intarissable sur ces animaux, alors n’hésitez pas à lui poser des questions.

L’équipage nous a tout de suite mis à l’aise et a été aux petits soins avec nous. Il s’assure que les passagers ne manquent de rien et n’ont pas froid (des polaires vous sont prêtées si besoin).

Si vous vous sentez l’âme d’un marin, vous pouvez les assister dans les manœuvres les plus simples comme pour barrer (tenir le volant) ou hisser la voile et la tourner en fonction du vent.

Comment se déroule la traversée de la baie de Somme en catamaran ?

Après avoir retrouvé Emmanuel devant le port du Crotoy, nous sommes montés à bord du catamaran. L’heure de rendez-vous est fixée avec soin et dépend du coefficient de marée. Impossible de sortir du port tant que la marée n’est pas encore là, sinon c’est l’ensablement assuré. Tandis que l’eau monte petit à petit, Emmanuel et Maxime en profitent pour nous faire faire un petit tour du propriétaire.

L’équipage nous familiarise ensuite avec les termes du nautisme avant d’énoncer les règles de sécurité. L’heure du départ sonne enfin, que l’aventure commence! Dès que l’on quitte le port du Crotoy, on se retrouve en plein dans la baie mais toujours avec les villes côtières à portée de vue. On longe les quais du Crotoy pour voguer jusqu’aux abords du Hourdel et son phare caractéristique.

Quelques minutes avant le début de la traversée, on redoutait d’avoir le mal de mer comme on a pu l’avoir en Floride. Étonnamment, on ne l’a pas ressenti un seul instant, ce qui est dû à la vitesse à laquelle on navigue : au rythme des flots porté par les vents. Il faut aussi noter que les courants de l’estuaire de la Somme sont calmes, donc le catamaran est stable.

Pendant la traversée, n’oubliez pas d’ouvrir l’œil (et de compter sur votre skipper) pour repérer les phoques veau marin (phoque commun) qui viennent respirer à la surface de l’eau. Si vous avez de la chance, vous pourrez peut-être voir des dauphins…

En fonction de l’heure à laquelle vous naviguez, vous apercevrez sans doute des voiliers, ainsi que des chalutiers qui partent pêcher les « sauterelles » (les crevettes grises) dans la Manche et n’hésitent pas à passer tout près du catamaran.

Mais ce qui nous a marqué durant toute la croisière, ce sont surtout les ciels incroyables tout droits sortis d’un tableau impressionniste. Un régal pour les yeux et pour les photographes avec le temps changeant d’une minute à l’autre.

En fin de journée, il est temps de rentrer au port et de retrouver la terre ferme après une après-midi vivifiante et hors du temps…

En pratique : de la traversée de quelques heures à la nuit en cabine

Différentes excursions en catamaran sont proposées : à la demie-journée, à la journée et même de nuit pour dormir sur le catamaran. Pour les Philippe Kersauson et Eric Tarbaly en herbe, il y a même possibilité de faire des croisières jusqu’en Normandie.

Vous pouvez consulter la liste de toutes les activités disponibles sur le site d’Emmanuel, Baie de Somme Evasion et effectuer votre réservation en ligne. N’hésitez pas à le contacter si vous avez une demande particulière, la privatisation du catamaran est par exemple envisageable.

La sortie que nous avons effectuée dure 3 heures mais on pourrait se laisser tenter par une nuit à bord du catamaran la prochaine fois 😊

Le catamaran dispose de 4 cabines et peut donc loger 8 personnes. Le confort est spartiate mais c’est avant tout pour vivre une expérience insolite que l’on décide de passer la nuit à bord. Question hygiène, ne vous inquiétez pas : il y a deux cabines de douche et 2 WC. Il n’y a évidemment pas de chasse d’eau mais un système de pompe a été mis en place. C’est assez déroutant au début, mais on s’habitue vite.

Pour ce qui est des repas, il y a une cuisine avec tout le nécessaire pour mitonner de bons petits plats. Les repas peuvent être pris à l’intérieur ou sur le pont extérieur du catamaran. Inutile de dire qu’on a adoré prendre un petite collation en extérieur 😉 En plus, Emmanuel fait bien les choses puisqu’il s’approvisionne en circuit court (sauf pour le punch fait maison ^^) et privilégie le bio!

Et vous, vous avez déjà fait du catamaran ? Ça vous plairait d’en faire en baie de Somme ? Dites-nous tout en commentaires 😄

 

Merci à Somme Tourisme et à Emmanuel de nous avoir permis de vivre cette expérience unique à bord du catamaran Touloulou!

 

Summary

2 Commentaires

  1. Oh comme je vous envie!!!! Je n’ai encore jamais fait de catamaran mais j’aimerais tellement, ça a l’air absolument génial!!!!

    1. En effet c’est une expérience très sympa, hors du temps… Sur une durée plus longue comme une semaine, ça doit être génial aussi!

Laisser un commentaire