Un road trip dans les Dolomites : quoi de mieux pour débuter l’été que d’arpenter l’une des plus belles zones de montagne au monde ? Nous sommes partis fin juin à la découverte de ce massif du nord de l’Italie situé à cheval sur les régions du Trentin Haut-Adige (ou Tyrol du sud) et de la Vénétie et classé au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2009. Au coeur de ces montagnes mythiques où se mêlent alpages verdoyants, forêts de conifères, aiguilles rocheuses et lacs d’un bleu-vert irréel, nous avons trouvé des paysages tous plus beaux les uns que les autres. Entre randonnées et points de vue superbes, voici un condensé des choses que l’on a pu voir lors de notre road trip dans les Dolomites.

La route des Dolomites | de Bolzano à Cortina d’Ampezzo

Partant de Bolzano et ralliant Cortina d’Ampezzo, la Strada delle Dolomiti ou route des Dolomites est un passage obligé pour les voyageurs arrivant par l’ouest du Trentin Haut-Adige. Longue de 109 kilomètres, cette route scénique traverse quelques-uns des plus beaux panoramas des Dolomites comme le Lago di Carezza, le Lago di Fedaia et le glacier de la Marmolada (plus grand glacier des Dolomites). C’est justement sur cette route, lors du premier jour de notre road trip, que nous avons eu la chance d’assister à un défilé traditionnel dans un petit village où les influences autrichiennes se font clairement sentir (les Dolomites appartenaient à l’Empire d’Autriche il y a encore 100 ans) et où les coutumes locales sont fortement ancrées, à l’image du reste du Tyrol du sud.

Lago di Carezza | Nova Levante

Le Lago di Carezza (Karersee en allemand) est probablement le plus beau lac des Alpes italiennes et il est à mettre tout en haut de votre liste si vous faites un road trip dans les Dolomites. C’est le premier lac que nous avons vu en arrivant dans les Dolomites et quelle entrée en matière ! Entre la couleur de l’eau complètement dingue, la forêt de mélèzes et les massifs du Latemar et du Catinaccio en arrière-plan, le tableau est féerique. Il est possible de faire le tour du lac à pied en 30 minutes mais pour profiter des plus jolis points de vue, on vous conseille de rester sur le sentier situé du côté droit de la plateforme d’observation.

Nous étions sur place dans les environs de 7 heures et on a eu le lac pour nous tous seuls pendant une bonne demi-heure. L’autre avantage en arrivant à un horaire aussi matinal c’est de pouvoir se garer sur l’un des 6 emplacements gratuits faisant face à la boutique. Si toutes les places sont prises, vous devrez vous garer au parking payant (1€ l’heure, les 15 premières minutes sont gratuites). Ne tentez pas de vous garer sur le bas-côté de la route car votre voiture risque de se retrouver à la fourrière (nous avons vu passer un véhicule de police peu avant 8 heures).

🚩 Sur Instagram, vous avez peut-être déjà vu des personnes juchées sur les rochers qui bordent le lac, donnant lieu à de jolis clichés savamment mis en scène. Naïvement, nous pensions donc pouvoir nous approcher du bord du lac à notre tour. Or une fois sur place, on a réalisé que des barrières ont été installées autour du Lago di Carezza pour protéger ce magnifique site naturel et qu’il est donc interdit de les franchir.

Seceda | Parc naturel Puez-Odle

La montagne de Seceda est un autre incontournable d’un road trip dans les Dolomites. Seceda se trouve au nord de la station de ski de Val Gardena, au pied du parc naturel Puez-Odle. Voir Seceda pour la toute première fois, c’est être frappé par la vision irréelle d’un sommet pentu composé de roches côté pile, et entièrement couvert d’herbe côté face. Le contraste des nuages dansant au-dessus de la forme atypique de Seceda et le décor champêtre de la vallée environnante nous a fait succomber à son charme instantanément !

Pour rejoindre Seceda, il y a deux possibilités : emprunter un téléphérique à Ortisei (30€ l’aller-retour) ou en randonnant au départ de Selva di Val Gardena ou d’Ortisei. N’ayant pas envie de débourser 60€ à deux pour une simple photo, nous avons choisi la dernière option. Si la marche n’a pas été de tout repos, elle nous a réservés bien des surprises ! On aura l’occasion de vous en reparler prochainement dans un article consacré aux randonnées à faire dans les Dolomites.

Lago di Sorapis | Parc naturel des Dolomites d’Ampezzo

Le Lago di Sorapis est un lac de montagne réputé pour la couleur bleu laiteux de ses eaux et il nous tardait de le voir de nos propres yeux. Contrairement aux autres lacs « stars » des Dolomites, celui de Sorapis ne se trouve pas au bord d’une route mais en altitude. Il faut donc entreprendre une randonnée de 3-4 heures aller retour pour admirer cette merveille des Dolomites. Nous avions lu qu’il fallait débuter la randonnée très tôt pour éviter la foule. Pourtant en commençant la marche aux alentours de 13 heures, nous n’avons pas croisé grand monde… Mais j’imagine qu’en plein mois d’août, ça doit être une toute autre histoire.

Tre Cime di Lavaredo | Parc naturel des Dolomites de Sesto

Les Trois Cimes de Lavaredo (Tre Cime en italien et Drei Zinnen en allemand) sont l’emblème des Dolomites et de par leur renommée constituent l’un des massifs les plus fréquentés du Parc naturel des Dolomites de Sesto. Chaque jour, des dizaines et des dizaines de personnes se bousculent pour approcher la Cima Piccola (2 857 m), la Cima Ovest (2 973 m) et la Cima Grande (2 999 m) de près. Le lieu est certes beau, mais on n’a pas eu le coup de cœur. Et ce n’est pas à cause du monde étant donné qu’on a démarré la randonnée à 4h45 du matin… Je pense que le fait de payer 30€ (contre 25€ en 2017) pour pouvoir atteindre le refuge d’Auronzo, là où commence le sentier, a biaisé notre ressenti. Pour la somme déboursée, on en attendait beaucoup et les Tre Cime n’ont pas été à la hauteur de nos espérances. Néanmoins, on ne regrette pas d’y être allés mais si nous refaisons un road trip dans les Dolomites, nous n’y retournerons pas.

Lago di Landro | Val di Landro

Encaissé dans le Val di Landro, le Lago di Landro nous a surpris par son décor digne des paysages de la Nouvelle-Zélande ! Ce lac est entouré par plusieurs montagnes, dont les sommets se reflètent dans les eaux turquoise quand il n’y a pas de vent. Il est possible de faire l’ascension du Monte Piana voisin pour avoir une vue sur toute la vallée et le lac en contre-bas (plus d’infos ici).

Le Lago di Landro est situé sur la route entre les Tre Cime di Laverdo et le Lago di Braies, donc pas besoin de faire un détour pour le voir. Autre point fort : les emplacements pour se garer autour du lac sont gratuits. Dommage qu’il n’y ait pas de tables de pique-nique pour pouvoir manger face au Lago di Landro, mais on ne peut pas tout avoir.

Les Piramidi di Terra | Renon

Aussi surprenant que cela puisse paraître, il n’y a pas que des montagnes et des lacs à voir lors d’un road trip dans les Dolomites ! Si comme nous vous aimez les endroits un peu insolites, pensez à vous arrêter sur les hauteurs de Renon (Ritten en allemand), au nord de Bolzano, pour admirer les Piramidi di Terra, une curiosité géologique du Tyrol du sud unique en Italie.

Il existe plusieurs ensembles de cheminées de fée dans les Dolomites mais lors de notre road trip nous nous sommes concentrés sur celles de Longomoso pour deux raisons. La première est d’ordre logistique puisque faire un crochet par Renon ne nous occasionnait pas un gros détour sur le chemin du retour vers Milan. La seconde est que les pyramides de terre de Longomoso sont considérées comme le plus bel ensemble de cheminées de fée d’Europe de part leur hauteur et leur forme très caractéristique…

road-trip-dolomites

Lago di Braies | Parc naturel Fanes Senes Braies

Impossible de faire un road trip dans les Dolomites sans passer par le Lago di Braies, le lac le plus connu (et le plus photographié) du sud Tyrol !  Situé entre Dobbiaco et Brunico, le Lago di Braies ou Pragser Wildsee en allemand culmine à près de 1500 mètres d’altitude et forme le plus grand lac naturel des Dolomites. Mais c’est avant tout son décor pittoresque qui déplace les foules au cœur du Parc naturel Fanes Braies Sene : un lac entouré de conifères et cerné par les montagnes de l’Alpe de Fosses au milieu duquel tanguent des canoës au gré du mouvement des vagues dans une eau aux tons bleu-vert. Un paysage qui nous fait immanquablement penser à l’ouest du Canada.

La balade autour du lac dure une heure mais il est aussi possible de louer une barque pour en faire le tour. Petite anecdote à ce propos : jusqu’au début du siècle dernier, le canoë était l’unique moyen de rallier la rive sud du lac.

Louer une barque au Lago di Braies | Informations pratiques
💵 Tarif : 15€ la demi-heure ou 25€ l’heure
🕑 Horaires : ouvert tous les jours de 10h à 17h

Cinque Torri | Parc naturel des Dolomites d’Ampezzo

Situées entre le col de Falzarego et Cortina d’Ampezzo, les Cinque Torri forment un groupe de cinq aiguilles que l’on peut explorer à pied au départ du refuge du même nom. Comptez environ 1h30 pour en faire le tour. Il est aussi possible d’accéder aux Cinque Torri par un téléphérique ralliant le col de Falzarego au refuge Scoiattoli.  L’endroit fait aussi le bonheur des amateurs d’escalade et de via ferrata, une discipline née dans les Dolomites pendant la Grande guerre. Sachez qu’à ce propos, au nord des Cinque Torri se trouvent les vestiges des tranchées de 14-18 utilisées lors du conflit entre les Italiens et les Autrichiens.

L’église San Giovanni (Santa Maddalena) | Val di Funes

La minuscule église San Giovanni du village de Santa Maddalena est sans nul doute l’édifice religieux le plus photographié de toutes les Dolomites ! Il faut dire que le lieu est ultra photogénique : imaginez une église posée au milieu d’une prairie verdoyante avec des sapins et les montagnes Odle en arrière-plan. Un vrai décor de carte postale ! Ce spot « instagrammable » par excellence est assez fréquenté au lever et au coucher du soleil, ce qui gâche un peu l’expérience sur place… nous qui avions été quasiment seuls ou presque dans les autres lieux des Dolomites visités (sauf à Lago di Braies, un lac là encore popularisé par Instagram).

Si vous avez envie de voir l’église San Giovanni lors de votre road trip dans les Dolomites, il vous faudra faire un détour car Santa Maddalena est éloigné des autres points d’intérêt. Sachez néanmoins que plusieurs randonnées partent de l’alpage de Zannes, à quelques kilomètres de Santa Maddalena, idéal si vous avez prévu de marcher dans ce secteur.

Alpe di Siusi | Parc naturel Sciliar-Catinaccio

Alpe di Siusi (Seiser Alm en allemand) : encore un incontournable d’un road trip dans les Dolomites ! Alpe di Siusi est tout simplement le plus haut alpage d’Europe avec une altitude moyenne de 1850 mètres. L’endroit est prisé des randonneurs mais aussi des photographes pour ses variations de lumières tout au long de la journée, encore plus au moment du lever et du coucher du soleil. Dans ce décor champêtre où les cabanes en bois parsèment les pâturages, on imaginerait bien Heidi faire tournoyer sa robe au pied des falaises abruptes de Sassopiatto et de Sassolungo

Pour accéder à Alpe di Siusi il y a deux solutions : prendre un téléphérique au départ d’Ortisei (19,40€ l’A/R en 2018) ou s’y rendre directement en voiture lorsque la route d’accès n’est pas fermée au public entre 9 heures et 17 heures.


D’autres articles sur les Dolomites avec nos conseils pratiques et les randonnées à faire dans cette partie du Sud Tyrol seront prochainement en ligne sur le blog. En attendant si vous avez des questions sur notre road trip dans les Dolomites, n’hésitez pas à nous les poser en commentaires.

%d blogueurs aiment cette page :