Comment voir La Cène de Leonard de Vinci à Milan ? Nos conseils pour réserver vos billets

Vous partez quelques jours à Milan et vous avez envie de voir le mythique tableau La Cène de Léonard de Vinci ? On vous explique dans cet article comment réserver vos tickets pour admirer ce chef d’oeuvre!

La Cène de Léonard de Vinci, le trésor de l’église Santa Maria delle Grazie de Milan

Un week-end à Milan ne saurait être réussi sans rendre hommage à Léonard de Vinci et sa mythique fresque La Cène. Inutile d’aller dans un des musées de Milan pour la voir car La Cène n’est pas exposée sur les murs d’une galerie. Elle est en effet peinte à même le mur du réfectoire de l’église Santa Maria delle Grazie. L’église érigée au XVème siècle se situe dans l’est du centre de Milan (Piazza di Santa Maria delle Grazie, 20123 Milano), un peu à l’écart des principaux lieux d’intérêt de la ville.

Santa Maria delle Grazie et son couvent dominicain sont classés au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1980 en raison du joyau qu’ils renferment. Dans le réfectoire du couvent se trouve l’une des œuvres les plus célèbres du monde occidental : La Cène de Léonard de Vinci. Au Moyen-Âge et à la Renaissance, il était courant que les moines prennent leurs repas, notamment celui du soir, dans une pièce ornée du dernier repas de Jésus en compagnie des 12 apôtres. Léonard de Vinci a peint cette scène entre 1495 et 1498 sur ordre de Ludovic Sforza, le duc de Milan qui contribua au rayonnement culturel et intellectuel de la ville à la Renaissance.

Malheureusement, voir le tableau le plus connu de Léonard de Vinci après La Joconde peut relever du parcours du combattant comme nous allons vous l’expliquer. Et si vous accédez enfin au saint des saints, vous n’aurez qu’un quart d’heure (!) pour admirer La Cène. Le côté positif de la chose est que chaque créneau horaire est limité à 30 personnes à la fois.

Pour avoir la chance d’admirer La Cène, il faut impérativement réserver son billet et souvent des semaines à l’avance. Sans ce précieux sésame, vous n’aurez pas accès au réfectoire de Santa Maria delle Grazie et repartirez de Milan déçus. Nous-mêmes avons bien cru ne jamais la voir. Alors comment faire en pratique ?

Réserver ses billets pour voir La Cène à Milan : 3 options possibles

# 1 : Réserver ses billets d’entrée sur le site officiel Viva Ticket

La première solution consiste à acheter ses billets en ligne sur le site officiel Viva Ticket. Pour faire face à l’afflux des visiteurs et mieux gérer les réservations, il n’est désormais plus possible de réserver ses tickets des mois à l’avance. La billetterie n’ouvre les réservations qu’un mois et demi à l’avance des dates de visite. Il ne reste bien souvent plus aucun ticket disponible lorsqu’on se rend sur l’onglet « Acquista » (acheter en italien), mais n’hésitez pas à revenir régulièrement sur le site pour vérifier si un créneau horaire s’est libéré. Vous pouvez également joindre le call center pour essayer de réserver vos billets au numéro suivant : +39 02 92800360.

Sur le site officiel, l’entrée coûte 12€ et 7€ pour les Européens âgés de 18 et 25 ans. L’accès à La Cène revient à 2€ pour les mineurs et les personnes handicapées européennes si accompagnées.

L’accès est gratuit pour tous le premier dimanche de chaque mois et il faut aussi réserver. Autant dire qu’il est quasiment impossible de voir La Cène sans payer.

# 2 : Se présenter à l’accueil de l’église Santa Maria delle Grazie et croiser les doigts

C’est la solution qui nous a permis d’observer la peinture. En organisant notre séjour à Milan au dernier moment, il n’y avait plus aucun créneau horaire de libre sur le site officiel. Nous avons pourtant été à Milan hors saison (novembre)… Comme on ne voulait pas dépenser plusieurs dizaines d’euros pour 15 minutes de contemplation (voir option 3), on a tenté un coup de poker en nous rendant directement à l’accueil de l’église. On n’était pas sûrs qu’il y ait des places de libre, alors on a mis toutes les chances de notre côté en y allant dans la matinée pour voir si des gens s’étaient désistés. Et ça a marché : il restait des tickets disponibles!

L’hôtesse nous a alors proposé plusieurs créneaux horaires : un à 12h, un autre à 12h45 et le dernier dans l’après-midi. On a choisi le premier car on devait prendre l’avion en fin de journée. Pour tuer le temps en attendant midi, on a pris un bon chocolat chaud dans une librairie voisine à la vue imprenable sur l’église (La Vigna di Leonardo, Corso Magenta, 65, 20123 Milano).

L’autre avantage d’acheter ses places au guichet, c’est qu’il n’y a pas les frais de réservation de 2€ qui vous sont ponctionnés sur le site officiel. Du coup, les billets nous sont revenus à 20€ à deux.

Si vous cherchez un bon restaurant à proximité de l’église, nous vous recommandons l’excellent Pasta Fresca da Giovanni de la Piazza Giovine. Comptez environ 10€ le plat de pâtes fraîches à cette adresse fréquentée quasi exclusivement par des locaux. Attention, à l’heure du déjeuner, il y a foule et il n’est pas rare de devoir patienter plus de 15 minutes pour pouvoir entrer…

# 3 : Acheter ses tickets d’entrée sur un site de revente en ligne

Dernière option si les deux premières n’ont pas marché : réserver ses tickets sur un site de revente en ligne. Certains sites se sont spécialisés dans la vente de packages ou « forfaits » incluant La Cène et une autre excursion. Ces packages sont souvent vendus aux tours opérateurs, qui peuvent ainsi vendre des prestations plus chères à leurs clients. Et quand il leur reste des forfaits, ceux-ci sont mis en vente en ligne à destination des particuliers. Un peu comme les abonnés d’un club de foot qui revendent leurs tickets à prix d’or sur le marché parallèle.  Avec ce genre d’offres, il est impossible d’avoir un billet pour La Cène uniquement. Du coup, vous vous retrouverez sans doute avec un package incluant une visite guidée d’un autre monument de la ville, alors qu’à la base vous vouliez seulement voir La Cène. Les prestations qui sont vendues via différents intermédiaires sont facturées au prix fort : comptez au minimum 40-65€ par personne. Ça fait cher les 15 minutes de La Cène, non ?

Le pire avec ce système et ces billets achetés par centaines, c’est qu’il n’y a souvent plus aucune place de libre un an à l’avance! J’ai fais le test pour les besoins de cet article et les seuls billets que j’ai pu trouver étaient pour juillet 2018! Je ne tiens pas spécialement à faire de la pub pour ces sites mais vous les trouverez facilement sur Google.

Parce qu’un vrai business s’est opéré autour de cette oeuvre mythique, nous vous recommandons d’éviter si possible de passer par ces sites qui font payer à prix d’or 15 minutes de rêve…

Vous l’aurez compris la solution la moins onéreuse (mais aussi la plus risquée), c’est de se présenter directement à l’accueil de Santa Maria Delle Grazie. 

Et vous, avez-vous déjà vu La Cène ? Si oui, comment avez-vous obtenu vos entrées ? N’hésitez pas à nous faire part de votre expérience dans les commentaires!

2 Commentaires

  1. Oh boudu honte à moi! Je suis allée à Milan, je me souviens parfaitement avoir photographié cette église, mais alors je n’avais aucune idée de ce qu’elle renfermait! Bon, ça reste sans grand regret, j’avoue que je ne suis pas vraiment passionnée de peinture…

    1. L’église n’est pas « spectaculaire » et il n’y a aucun panneau à l’intérieur expliquant ce qui se trouve dans le réfectoire du couvent. Pas étonnant donc que tu sois passée à côté !

Laisser un commentaire