4 idées de randonnées dans les environs de Vancouver

La Colombie-Britannique est le paradis de tous les fans d’outdoors (activités en plein air). C’est en partie pour cette raison qu’on a choisit Vancouver comme ville d’adoption après avoir obtenu notre PVT pour le Canada. En effet, citadins depuis toujours, on ne se voyait pas vivre loin d’une grande ville, mais pour autant, impossible de vouloir le même quotidien qu’en France et être très loin de la nature et des grands espaces. Car du côté de chez nous, en banlieue parisienne, il y a peu de parcs régionaux et le terrain est si plat qu’il est impossible de pratiquer d’autres sports en extérieur que la marche, le jogging et le vélo. Alors oui, à Vancouver et dans ses environs on a bien fait ces sports-là (et d’autres comme du snowboard ou des raquettes en hiver), mais toujours dans un cadre idyllique avec des paysages spectaculaires et des panoramas magnifiques.

Et c’est de 4 randonnées avec une vue incroyable dont on va vous justement vous parler aujourd’hui. Deux de ces randonnées sont accessibles en transports en commun depuis Vancouver, il vous faudra une voiture pour les autres. On a classé ces randonnées selon leur intensité, de facile à difficile.

Lighthouse Park, Tunnel Bluffs, Stawamus Chief et Deep Cove : 4 randonnées à découvrir à proximité de Vancouver

Niveau facile : Lighthouse Park

Situé sur la commune de West Vancouver, le Lighthouse Park (ou parc du phare) est une forêt tempérée humide luxuriante de 75 hectares. C’est à cet endroit que le détroit de Burrard rencontre le fjord Howe. Il y pleut beaucoup (1300mm par an) mais en contrepartie on y trouve de magnifiques sapins de Douglas, des Hemlocks de l’Ouest et des thuyas géants de Californie. Certains arbres font 61 mètres de haut et sont vieux de 500 ans.

Ce parc revient de loin car au XIXème siècle, la plupart des arbres situés à côté sont abattus. Le Lighthouse Park est alors créé en 1881 pour protéger les conifères qui ont échappé aux haches des bûcherons.

Aujourd’hui, le parc fait le bonheur des piétons et des cyclistes, avec plus de 20 sentiers différents et une douzaine de points de vue sur la baie des Anglais, le Stanley Park, le fjord de Howe et l’île de Vancouver.

Les 5 kms de sentiers, larges et faciles, sont soigneusement balisés, avec des panneaux indicatifs à chaque jonction. A 5 minutes du parking, le sentier de la pointe de Juniper est idéal pour admirer l’océan.

A l’extrémité sud du parc, le phare du point d’Atkinson est l’un des monuments distinctifs du grand Vancouver et aussi l’un des plus photographiés. Il fut d’une importance stratégique par le passé, et encore aujourd’hui, car il délimite l’entrée des navires dans le détroit de Burrard. Le premier phare fut construit en 1874. La structure actuelle est une tour de 6 faces sur contreforts, datant de 1912. Cette année-là, elle fut renforcée avec du béton, d’après les plans du colonel Anderson. Ce personnage haut en couleurs recommanda d’installer un certain nombre de phares le long de la côte, ce qui s’avéra judicieux par la suite.

En effet, pendant la Seconde Guerre mondiale, certains phares de Colombie-Britannique furent utilisés pour surveiller les sous-marins et les navires qui se faufilaient dans le détroit de Burrard. Des projecteurs et des emplacements de fusils furent installés à la pointe d’Atkinson. Le Département National de la Défense décida de loger les conscrits dans des baraquements construits derrière le phare.

La phare a été désigné Site Historique National en 1994, en reconnaissance de son importance pour le transport maritime dans le détroit de Burrard. A noter que le phare et ses installations ne se visitent pas.

Infos pratiques

Horaires

Ouvert de 6h30 à 22h30 tous les jours

Adresse

4902 Beacon Ln, West Vancouver, BC V7W 1K5

Accès

En voiture, suivre Marine Dr depuis West Vancouver. Continuer jusqu’à Caufield Cove Marina et repérer le panneau d’affichage pour le Lighthouse Park sur la gauche. Tourner à gauche sur Beacon Lane et continuer jusqu’au parking.

En transports en commun, prendre le bus 250 depuis Vancouver Downtown qui emprunte le pont du Lions Gate et qui passe par le centre commercial de Park Royal et le village de Dundarave. L’arrêt de bus pour le Lighthouse Park est juste après celui de Beacon Lane. L’entrée du parc est à quelques mètres de l’arrêt de bus. Ne pas hésiter à signaler au chauffeur que vous vous rendez au parc.

Durée

Comptez environ 2 heures


Niveau moyen : Quarry Rock (Deep Cove)

Deep Cove est une localité de North Vancouver mais aussi une baie du même nom. Situé au pied du Mont Seymour, Deep Cove est orienté à l’est, faisant ainsi face à l’Indian Arm, un fjord long d’une vingtaine de kilomètres qui constitue une extension du détroit de Burrard.

La marina de Deep Cove

Deep Cove était autrefois le territoire des Indiens Tsleil-Waututh et Squamish de la tribu des Salishes de la côte qui y pêchaient et ramassaient des palourdes. Certains Indiens habitent encore les environs. Les navigateurs anglais et espagnols explorèrent l’Indian Arm à la fin du XVIIIème siècle et y chassèrent la baleine au milieu du XIXème.

Dans les années 1910, Deep Cove devient le lieu de villégiature favori des habitants de Vancouver. Un club nautique, une salle de danse et un magasin sont construits à cette époque. La population de Deep Cove augmente au cours des années 1960-1970 grâce à la construction du 2ème pont de Narrows, rendant ainsi la zone plus facile d’accès depuis Vancouver.

Le village a toutefois su conserver son caractère rural avec ses petits commerces et son centre culturel.

Grâce à sa proximité avec la forêt, les montagnes, les parcs et l’Indian Arm, Deep Cove est bien connu des amateurs d’activités en plein air (outdoors) : on peut y faire du kayak, du canoé, du paddle, du rafting et bien sûr de la randonnée.

La plus connue d’entre elles est le Baden-Powell Trail, une rando de 48 kms qui part de Deep Cove pour s’achever à Horseshoe Bay, à West Vancouver. Le trail a été construit en 1971 pour célébrer les 100 ans de l’entrée de la province de Colombie-Britannique dans la Confédération du Canada. Pour la petite histoire, le trail doit son nom à Robert Baden-Powell, le fondateur du mouvement Scout.

Depuis Deep Cove, le tronçon le plus facile du Baden-Powell trail est celui qui permet d’atteindre le Quarry Rock (3,8 kms aller-retour), un promontoire rocheux dominant la baie de Deep Cove. C’est une balade très connue des locaux que nous nous sommes empressés de découvrir après notre arrivée à Vancouver.

Dès les premières minutes sur le sentier de Quarry Rock, on se retrouve immergés dans l’un des endroits les plus boisés de North Vancouver. On commence la balade en montant progressivement, c’est la partie la plus ardue du parcours. Des petites gorges apparaissent ensuite et demeurent visibles depuis les quelques ponts aménagés qui jalonnent le parcours.

Le Quarry Rock apparait enfin après environ une heure de marche (moins si vous êtes très sportifs). A près de 120 mètres d’altitude, il domine l’Indian Arm et offre à voir un superbe panorama sur le parc régional de Belcarra et la montagne de Burbaby (banlieue est de Vancouver).

Point de vue depuis le Quarry Rock

Mieux vaut s’y rendre en semaine et tôt le matin ou en toute fin de journée pour éviter les foules car c’est une balade très populaire.

Infos pratiques

Adresse

Baden Powell Trail, North Vancouver, BC V7G 1V6

Accès

En voiture, depuis Vancouver emprunter le pont Second Narrows (aussi appelé Ironworkers Memorial) le long de l’autoroute 1. Après avoir traversé le pont, prendre la sortie 22B pour Mount Seymour Parkway. Tourner à droite sur l’autoroute en direction de Mount Seymour et suivre cette route sur environ 5 kms jusqu’à Deep Cove Road. Tourner à gauche sur Deep Cove Road puis à droite pour arriver à Deep Cove. A l’intersection des 4 stops, tourner à gauche sur Panorama Drive. Le parking de Panorama Park se situe tout de suite sur la droite. Le parking est gratuit mais vite plein, surtout l’été. S’il n’y a plus de places, se garer sur Rockcliff Road ou non loin de l’école élémentaire de Cove Cliff.

En transports en commun, prendre le bus 239 qui mène de Vancouver Downtown à North Vancouver et s’arrêter à l’échangeur de Phibbs Exchange. Prendre ensuite le bus 212 jusqu’au terminus de Deep Cove. Marcher sur Panorama Drive et repérer l’entrée du trail sur la gauche (l’entrée du trail longe l’allée d’une maison).

Durée

Comptez environ 2 heures


Niveau difficile : le Stawamus Chief & Tunnel Bluffs

  • Stawamus Chief

Parc provincial depuis 1997, le Chief tire son nom du village situé au pied de la falaise, Stawamus, comme c’est aussi le cas pour la rivière Stawamus et le lac Stawamus. Perché à 700 mètres d’altitude, le Stawamus Chief surplombe le fjord de Howe et la ville de Squamish, à 50 minutes au nord de Vancouver. C’est le second plus haut dôme de granite au monde, après le Half Dome du mythique parc américain de Yosemite, en Californie. Il attire chaque année des milliers de visiteurs, car comme son cousin américain, il est une destination prisée des mordus d’escalade. Mais ses panoramas spectaculaires récompensent aussi les randonneurs les plus téméraires.

Le Chief vu d’en bas, à Squamish

Autant le dire d’emblée, le Chief n’est pas la rando la plus facile de Colombie-Britannique. Pas la plus dure non plus, certes, mais pour découvrir les plus beaux points de vue, il faudra grimper, grimper et encore grimper. Il faut bien les gravir ces 700 mètres de dénivelé! Pour ajouter à la difficulté, certaines parties du parcours sont impossibles à franchir en randonnant, si bien que des via ferrata ont été aménagées le long du trail.

La randonnée est classifiée comme étant d’intensité modérée mais selon nous, elle mériterait d’être classée comme difficile car elle s’adresse d’abord à des personnes expérimentées et en très bonne forme physique. Exit donc ceux qui souffrent des genoux ou de problèmes cardiaques. Les individus qui ont le vertige pourraient eux aussi y réfléchir à deux fois avant d’entamer ce trail. Nous vous conseillons d’emporter des bâtons de marche avec vous, ils vous seront bien utiles pour accompagner l’effort dans les montées et pour soulager la pression exercée sur les genoux dans les descentes.

Les derniers mètres de répit avant de débuter l’ascension

La particularité du Chief est qu’il possède 3 sommets : le Sud (pic 1), le Centre (pic 2) et le Nord (pic 3). Chaque sommet peut être gravi indépendamment des autres. Par exemple, lorsque nous y sommes allés, nous n’avons fait que le pic 2. Le dénivelé pour atteindre le premier sommet est de 500 mètres, de 590 mètres pour le second et de 640 mètres pour le troisième et dernier.

Les 30-45 premières minutes du trail se résument à des marches, et encore des marches. On a du mal à voir le bout des escaliers successifs qui semblent interminables.

Encore un petit effort et l’on tombe sur un croisement. Il faut rester sur la gauche et tourner de nouveau à gauche sur 100 mètres environ. Dix minutes plus tard, on se retrouve à une bifurcation : il faut alors choisir entre aller directement au pic 1 ou continuer vers les pics 2 et 3. Si vous choisissez la première option, sachez qu’il est indispensable de revenir à ce croisement pour accéder aux deux derniers sommets. Il faut environ une heure et demie pour arriver au premier sommet. Si vous êtes toujours motivé, ne prenez pas la peine de vous y rendre et foncez directement au second pic qui n’est qu’à environ 20 minutes de là. Non seulement la vue sera encore plus spectaculaire, mais en plus il y aura moins de monde qu’au premier pic car beaucoup n’ont pas la force ou l’envie de continuer.

Cependant, la difficulté s’accroît au fur et à mesure que l’on se dirige vers le second sommet. On alterne entre câbles et échelles, alors regardez bien où vous mettez les pieds.

Après avoir gravi les derniers rochers on aperçoit clairement le pic 1. On n’est pas encore parvenu au pic 2 que la vue est déjà impressionnante.

Vue sur le premier sommet avant d’accéder au second

Encore quelques mètres et enfin, le fjord de Howe et la ville de Squamish apparaissent sous nos yeux. Alors oui le soleil n’est pas au rendez-vous mais la brume qui défile à toute vitesse au dessus du Chief nous évoque un paysage de plaine volcanique. C’est tout simplement magique!

Après de longues minutes à se délecter du spectacle qui nous offre le Chief, il est temps de repartir. Nous mettrons une heure et demie à redescendre les 590 mètres de dénivelé négatif, cette fois.

Infos pratiques

Adresse

Stawamus Chief Provincial Park, Squamish, BC V0N 1T0

Accès

En transports en commun, plusieurs navettes relient Vancouver à Squamish. Plus d’informations en cliquant sur le site d’Explore Squamish.

En voiture, depuis Vancouver ou Whistler, emprunter l’autoroute 99, la fameuse Sea to Sky Highway. Le Chief est situé au sud de la ville de Squamish et au nord des chutes de Shannon. Sur la 99, sortir au panneau indiquant Shannon Falls ou Stawamus Chief Provincial Park. Le parking du parc provincial est gratuit, tandis que celui des chutes de Shannon est payant.

Durée

Comptez de 4 à 6 heures

Camping

Le Stawamus Chief possède 62 emplacements de camping, qui sont à une courte distance du parking. Vous ne pourrez pas les manquer car pour accéder au trail, on passe devant le camping. Les emplacements ne sont pas réservables. Toutes les personnes âgées de 6 ans et plus devront s’acquitter du tarif de 10$ par nuit.

Sur les 62 emplacements, 57 sont des « walk-in » c’est-à dire qu’il faudra garer sa voiture sur le parking puis transporter ses affaires sur le site, à 5 minutes de marche. Seuls 15 emplacements permettent de garer sa voiture.

Le camping est ouvert toute l’année mais les prestations sont réduites hors-saison (pas d’eau, pas de gardien…). La haute saison court du 8 avril au 15 octobre.


  • Tunnel Bluffs

La randonnée de Tunnel Bluffs est assez peu fréquentée, probablement en raison de son niveau de difficulté et aussi car elle est compliquée à trouver lorsqu’on n’est pas un local (voir « Informations pratiques » plus bas). Et c’est plutôt dommage car elle constitue une alternative gratuite à la Sea to Sky Gondola.

Elle se situe le long de la Sea to Sky Highway, au nord de la commune de Horseshoe Bay, d’où partent les ferries en direction de Nanaimo, sur l’île de Vancouver. On accède au sentier en longeant les buissons à l’est de l’autoroute sur quelques dizaines de mètres avant de tomber sur une carte du trail plastifiée et accrochée à gros rocher. A partir de là, il faut tourner à gauche et s’enfoncer dans la forêt. Le sentier est très bien balisé avec des marqueurs jaunes tout le long. Après environ 5 minutes de marche, on atteint déjà le premier point de vue d’où l’on aperçoit le fjord de Howe. De retour sur le trail, on continue à s’enfoncer un peu plus dans la forêt et l’ascension commence véritablement là. En moins de 2 kms, le dénivelé est de 500 mètres.

Tout comme la randonnée du Chief, on vous conseille d’utiliser des bâtons de marche pour faciliter votre progression, ou plutôt votre ascension. Certaines parties du sentier ressemblent en effet plus à de l’escalade qu’à de la marche, si bien que des cordes ont été installées sur les roches pour aider les « grimpeurs ».

Durant la rando, est tombés à plusieurs reprises sur des panneaux indiquant « Viewpoint » mais à chaque fois des arbres masquaient la vue sur le fjord et les îles. Du coup, on a continué à marcher dans la forêt jusqu’à atteindre le sommet. Le sommet est très large et plat, ce qui en fait un lieu idéal pour non seulement admirer le paysage en toute quiétude mais aussi pour se poser après cette marche plutôt éprouvante.

De là, on a distingué toutes les petites îles du fjord de Howe : les îles Bowen, Gambier et Anvil, notamment. Tout au loin, on a pu peut même apercevoir l’île de Vancouver.

La baie de Howe et les îles Bowen, Gambier et Anvil vues du sommet de Tunnel Bluffs

Il est possible de continuer de randonner pour atteindre d’autres points de vue mais le trail se termine officiellement à cet emplacement. Nous avons fait le choix de nous aventurer un peu plus dans la forêt avant de faire demi-tour et de rentrer sur Vancouver. On en a profité pour se balader à Horseshoe Bay et voir les ferries partir au large.

Infos pratiques

Accès

Il n’y a pas de liaison en transports en commun entre Vancouver et Tunnel Bluffs.

Tunnel Blufs se trouve sur la Sea to Sky Highway, à environ 40 minutes en voiture de Vancouver et après le village de Lions Bay. Le parking se trouve que le versant ouest de l’autoroute (à votre gauche si vous venez de Vancouver).

En venant de Vancouver, il est impossible de tourner directement sur la gauche pour accéder au parking étant donné que celui-ci est situé dans une courbe. A la place, il faut encore rouler sur environ 4 kms jusqu’à pouvoir faire demi-tour (repérez le signe du U-Turn) et atteindre le petit parking.

La galère n’est pas terminée puisqu’il faut ensuite traverser l’autoroute à pieds pour pouvoir accéder au sentier car le parking se situe à l’opposé du début du trail (le parking est à l’ouest de l’autoroute alors même que la rando se trouve sur le versant est, voir la carte ici). Pour ne rien arranger, le parking est localisé dans une courbe avec un virage au nord et au sud. Soyez très prudents en traversant car la visibilité est réduite et les véhicules roulent à vive allure.

Camping

Bien qu’on ait vu les traces d’un feu de camp au premier point du vue, il est interdit de camper à Tunnel Bluffs.

Durée

Comptez 3 heures minimum


Si vous aimez l’article, enregistrez-le sur Pinterest :

N’hésitez pas à nous dire dans les commentaires si vous avez déjà testé une de ces randonnées ou si vous en connaissez d’autres sympas dans le coin!

 

15 Commentaires

  1. J’aimerais tellement y aller surtout pour pratiquer la randonnée ! Trop contente de découvrir ton très joli blog voyage 🙂

    1. Merci beaucoup Tiphaine! Vancouver est un paradis sur terre pour tous les amoureux de la nature et si tu comptes y aller un jour, tu ne seras pas déçue par toutes les randos qu’on y peut faire 😃

  2. Coucou je ne connais pas ce coin mais je note on ne sait jamais un éventuel futur voyage 🙂

    1. Ravis de t’avoir fait découvrir ce petit coin de la Colombie-Britannique 😊

  3. J’aime beaucoup ton blog ! Comme toujours, très jolies photos, la région a l’air magnifique ! profite bien !

    1. Merci beaucoup Lucie!

  4. Chaque année je me mets comme défi de découvrir un nouveau pays et le Canada tient le haut de l’affiche.
    Je suis ravie d’avoir découvert ton blog 🙂 C’est sur il m’accompagnera dans mon périple 😉 Ca donne tellement envie…

    1. Merci Lauriane et bon voyage si tu pars au Canada, tu vas adorer 😄

  5. J’adoreeeee! ça donne envie de prendre un billet d’avion tout de suite et de découvrir ces somptueux paysages *_*
    Je suis limite en train de te jalouser derrière mon écran d’ordinateur car je suis moi-même une adepte des randonnées pédestres, d’ailleurs mercredi j’en ai fait une dans les Calanques de Marseille et j’y ai même consacré un petit article sur mon blog ( :
    Bref, tes photos sont superbes et le cadre est juste magnifique!

    Bisous
    sabrina

    1. Merci beaucoup Sabrina! C’est l’objectif du blog de donner l’envie au lecteur de découvrir des destinations dont on ne parle assez et qui sont pourtant magnifiques.
      On ne connait pas du tout les Calanques mais on aimerait bien y aller un jour, alors on va jeter un coup d’oeil à ton article 😉

  6. C’est beau, c’est beau, CE QUE C’EST BEAU ! J’ai tellement hâte de voir ça de mes propres yeux 😀

    1. Oui c’est vraiment magnifique! Il y a peu d’endroits sur terre avec des paysages similaires qui soient aussi faciles d’accès pour le grand public. Si tu as l’occasion d’y aller n’hésites pas une seconde 😃

  7. Ah ça c’est un excellent article ! Et c’est une très bonne idée d’avoir catégorisé en facile-moyen-difficile !

  8. Magnifique!!!
    Je ne connais pas Vancouver, mais je suis allée plusieurs fois au Québec que j’adore et les paysages de la première rando me font penser aux bords du Saint-Laurent 😀
    En tout cas cela me donne envie d’explorer un autre bout du Canada…
    Merci pour ces belles suggestions!!!

    1. Le Canada est un pays incroyable avec des paysages à couper le souffle! Nous n’avons pas encore eu l’opportunité d’aller sur les bords du Saint-Laurent mais c’est sur notre bucket-list spéciale Canada 🙂
      Nous te conseillons d’aller en Colombie-Britannique si tu en as l’occasion. Tu ne seras pas déçue par la diversité des paysages et le nombre important de randonnées à faire 😀

Laisser un commentaire